Mon compte

La relation patient-dentiste avant tout!

Je voulais devenir neurochirurgien, mais douze ans pour se spécialiser, c’était trop long. Comme je suis habile et très perfectionniste, je me suis dirigé vers la chirurgie dentaire. En finissant l’université, je me suis associé à quatre autres dentistes et pendant dix ans, nous avons eu la plus grosse clinique à Montréal. J’ai ensuite ouvert ma propre clinique, que j’ai vendue en 2014. Après avoir travaillé pendant 38 ans, j’ai pris ma retraite à la fin de 2015.

Ce qui m’a passionné le plus, c’est le contact avec les patients. J’ai toujours voulu développer une bonne relation patient-dentiste. Je savais les rassurer, ce qui fait que je les revoyais pendant des décennies. Dans certains cas, j’étais même rendu à la troisième génération et les petits enfants étaient mes patients.

La profession dentaire monopolise beaucoup de qualités et est très accaparante. Il faut savoir planifier les rentrées d’argent, les inventaires et gérer le personnel : c’est un mini-hôpital! J’aimais aussi l’émulation de mes confrères. Je me suis donné corps et âme à mes patients et maintenant, depuis que je suis à la retraite, je m’occupe un peu plus de moi.

Une planification de retraite réussie

Je suis membre de la Financière depuis le début des années 1980. À l’époque, mes économies servaient surtout à maintenir mon train de vie, mais j’ai commencé à investir dans un REER. La Financière offrait moins de services à l’époque, mais aujourd’hui, l’éventail de services a énormément évolué. Le style de gestion est aussi beaucoup plus proactif.

Je suis resté fidèle à la Financière parce que je suis satisfait. Les gens sont compétents, les services sont offerts à des prix raisonnables et les frais de gestion sont très abordables.

Je suis en Gestion privée depuis trois ans, de même que mon épouse et mon fils. J’apprécie beaucoup le suivi personnalisé que fait mon gestionnaire conseil lors de nos rencontres.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.