Mon compte

La disponibilité de crédit et de financement pour les futurs professionnels s’est largement étendue au cours des dernières années. À un point tel que ces jeunes se retrouvent souvent en début de carrière, confrontés à un niveau d’endettement très élevé qui aura un impact certain sur leurs décisions et leurs choix de parcours.

Comment s’y retrouver dans cette jungle qu’est devenu le crédit et surtout, que fait Financière des professionnels pour défendre les intérêts des membres de ses actionnaires et leur proposer une solution appropriée à un besoin de financement spécifique?

Le crédit sous toutes ses formes

Le crédit se présente sous une variété de produits, dont les plus populaires sont certainement la carte de crédit et la marge de crédit. Sujettes à une évaluation de vos revenus et de votre style de vie, ces formes de crédit sont toutefois facilement accessibles et, dans le cas des futurs professionnels, elles leur sont proposées dès leurs premières années d’études.

De plus, comme les revenus à cette étape sont beaucoup plus faibles et que les dépenses sont, par ailleurs, fort élevées, l’offre de financement peut s’avérer très alléchante…

Comprendre l’endettement

Le taux d’endettement d’un étudiant en médecine est actuellement quatre fois plus élevé que celui de la moyenne des Québécois du même âge ce qui, en soi, peut constituer un lourd fardeau. Et comme la durée des études s’étend souvent sur de longues années, la dépendance envers la marge de crédit et la carte de crédit tend à devenir chronique… Comment gérer ce besoin de liquidités sans hypothéquer son avenir?

Une nouvelle marge de crédit pensée pour les étudiants

Tenant compte de ce contexte, la Financière s’est alliée des partenaires de qualité pour répondre à ce besoin particulier. Par l’intermédiaire de la Banque Nationale, Financière des professionnels proposera donc aux étudiants et résidents en médecine une marge de crédit, doublée d’une assurance vie (gratuite pour les étudiants) offerte par l’entremise de Sogemec Assurances, et ce, dès la fin de l’été 2017. Pensée pour eux, cette marge de crédit vise avant tout à simplifier la gestion financière de leurs études. L’offre sera éventuellement disponible à d’autres professions.

Le but premier de cette marge de crédit est d’alléger le stress financier que peuvent causer les frais universitaires importants ainsi que les différents coûts reliés au logement et à la subsistance, afin de permettre aux étudiants et aux résidents de se consacrer entièrement à l’acquisition de connaissances et de savoir-faire. Loin d’encourager une dépense inconsidérée, cette marge de crédit étudiante vise à donner un coup de pouce financier à nos futurs professionnels, pour lesquels les années d’apprentissage requièrent constance et détermination.

Aider, guider, responsabiliser

Mettre un tel produit à la disposition d’étudiants et de résidents implique cependant une tâche primordiale de sensibilisation à sa raison d’être et à son utilisation. La FMSQ ainsi que nos regroupements professionnels actionnaires nous ont confié un important mandat d’éducation auprès de leurs membres : il est donc essentiel de renseigner les professionnels, et particulièrement les jeunes aux études et en début de carrière, sur l’utilisation responsable du crédit. Nous devons également les éduquer sur l’impact potentiel d’un endettement excessif sur leur avenir et ses conséquences sur leurs projets de vie.

Grâce à une campagne de sensibilisation, jumelée à l’accompagnement personnalisé offert par nos conseillers, nous pourrons encourager ces jeunes à développer de bons réflexes dans la gestion de leurs finances. Nos partenariats avec plusieurs associations étudiantes universitaires, et notamment la FMRQ, nous ont permis de mieux connaître les milieux étudiants et de mieux comprendre les enjeux. Nous avons à cœur non seulement de défendre les intérêts de leurs membres, mais aussi de leur donner les moyens de se construire un brillant avenir, à la mesure de leurs talents.

La relève mérite toute notre attention. Ces jeunes professionnels feront bientôt leurs premiers pas dans une carrière que nous espérons passionnante et riche de nombreux défis. Bien accompagnés et bien informés, ils deviendront des membres actifs de leur profession et contribueront à l’avancement de notre société par leur savoir-faire et leur engagement. Nous voulons participer à ce cheminement et à cette réussite.

François Lavoie, B.A.A., B.A., Adm.A., Pl. Fin.
Premier vice-président, Gestion de patrimoine

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.