Mon compte

Les marchés boursiers sont très volatils depuis la semaine dernière. La chute rapide de plus de 10 % du S&P 500 le jeudi 27 février a ensuite donné lieu à un fort rebond de plus de 4 % le lundi 2 mars. Cette volatilité devrait perdurer encore quelque temps.

Appel au sommet

Les ministres des finances du G7 ainsi que les directeurs des banques centrales se sont entretenus par téléphone sur les mesures à prendre pour éviter que l’économie globale ne tombe en récession. À la suite de cet appel, les pays du G7 ont tenu à affirmer qu’ils étaient prêts à réagir aux effets néfastes du coronavirus.

Taux directeurs à la baisse

Aux États-Unis, la Fed a décidé de réduire son taux directeur de 0,50 %, ce qui n’était pas anticipé par le marché. C’est la première réduction annoncée en urgence depuis la crise financière de 2008.

De notre côté de la frontière, la Banque du Canada a annoncé une baisse de son taux directeur de 0,50 % le mercredi 4 mars, le ramenant ainsi à 1,25 %. La banque centrale se rend aussi à l’évidence que la croissance sera en-deçà des attentes au premier trimestre.

La planète s’inquiète

L’incertitude reliée au coronavirus va continuer de se faire sentir, mais un nombre croissant de gouvernements ont amorcé des discussions concernant les mesures fiscales à mettre en place pour aider les entreprises, entre autres, ainsi que les programmes d’infrastructures qui pourraient être initiés pour stimuler les économies.

Investisseurs : gardez le cap!

Nos recommandations demeurent : en cette période de fluctuations, ne dérogez pas à votre politique de placements et restez investi. Malgré la volatilité des marchés, nos gestionnaires sont prêts à réagir rapidement pour protéger les portefeuilles. Votre politique de placements demeure votre meilleur guide dans la conjoncture actuelle.

Si vous avez de préoccupations, discutez-en en toute franchise avec votre conseiller.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.