Mon compte

Financière des professionnels a toujours le souci de vous offrir une gamme des fonds communs de placements qui répondent à vos besoins en tant qu’investisseur. Toutes les catégories d’actifs y sont représentées, en plus de fonds développés pour répondre à l’évolution des marchés. Dans une perspective de performance optimale, nous faisons de plus en plus appel à des firmes de gestionnaires externes spécialisées, tout en comptant sur l’expertise et l’expérience de notre équipe de gestionnaires internes.

Quels bénéfices concrets ces gestionnaires externes apportent-ils à votre portefeuille de placements?

Quelques principes de base

Pour construire un bon portefeuille de placements, il faut faire appel à quelques principes fondamentaux qu’utilisent tous les gestionnaires. L’un des plus importants est certainement la diversification.

Brinson, Singer et Beebower[1] ont démontré dans le graphique ci-dessous que plus de 90% du rendement et de la stabilité d’un portefeuille est attribuable à sa diversification.

Il faut donc diversifier :

  1. Les classes d’actifs (actions comparativement au revenu fixe)
  2. Les régions géographiques (continents, pays)
  3. Les secteurs (financier, industriel, de santé, des télécommunications, des matériaux de base, de la consommation discrétionnaire, etc.)
  4. Le style de gestion des gestionnaires (valeur, croissance,revenu, momentum).

Les hauts et les bas des marchés

Dans le cadre de cette démarche, recourir à différents gestionnaires externes constitue un avantage important. Tout comme l’économie générale, les marchés boursiers suivent des cycles. Or chacun des différents styles de gestion aura tendance à mieux performer dans une phase précise du cycle financier. Le style croissance produira de meilleurs résultats dans la phase ascendante du cycle, alors que le style valeur sera plus avantageux en phase de contraction puisqu’il protège mieux le capital.

Le fait d’avoir plusieurs gestionnaires externes dont le style de gestion est complémentaire, que ce soit à l’intérieur d’un même portefeuille ou d’un même fonds, permet de diversifier les composantes du rendement et des valeurs ajoutées, quelle que soit la phase du cycle boursier dans laquelle se trouvent les marchés.

Question de styles

Chaque gestionnaire développe toujours un style qui lui est propre et dans lequel il excelle. Certains adoptent le style valeur, alors que d’autres sont davantage axés sur le style croissance. Pour optimiser le ratio risque/rendement, l’objectif est de combiner différents styles de gestion qui sont complémentaires pour maximiser la diversification, et donc le rendement par unité de risque. Cet exercice doit cependant être bien encadré : il ne suffit pas d’investir dans tous les styles pour obtenir un rendement supérieur. C’est le juste dosage des différents styles, dans le respect des objectifs du client, qui permettra d’obtenir un portefeuille optimisé en fonction de son profil.

En savoir plus sur les différents styles de gestion.

 

Un exemple pour illustrer

Pour démontrer concrètement l’effet d’une stratégie multigestionnaires, examinons notre Portefeuille FDP Actions canadiennes. Il compte trois gestionnaires dont les styles sont très différents :

  • Fidelity Investments Canada : style croissance à prix raisonnables;
  • Triasima inc. : style hybride appliqué aux entreprises de toutes capitalisations;
  • Gestion de placements Manuvie ltée : style basé sur le revenu de dividende

Cette combinaison de styles complémentaires a contribué à l’amélioration de la performance du fonds qui, depuis le début de l’année, se positionne au 5e percentile de sa catégorie dans le classement Morningstar[1].

Mot-clé : diversification!

Il peut arriver, pour différentes raisons, qu’un gestionnaire modifie son style de gestion. Afin de préserver l’équilibre du portefeuille ou du fonds, nous devons alors évaluer la pertinence de ce nouveau style de gestion et sa complémentarité par rapport aux stratégies déjà mises en place pour obtenir une bonne performance générale. Si le nouveau style de gestion n’apporte plus la diversification souhaitée, nous sélectionnons un nouveau gestionnaire pour rétablir la complémentarité requise afin que la stratégie du fonds fonctionne.

Dans tous les cas, n’oubliez pas que, dans le climat actuel qui règne sur les marchés, la diversification reste la meilleure stratégie pour protéger vos actifs et aller chercher du rendement. L’expérience et les compétences de gestionnaires chevronnés sont vos meilleurs atouts.

Vous avez des questions concernant votre portefeuille? Votre conseiller a toutes les réponses!

[1] BRINSON Gary P., SINGER Brian D. and BEEBOWER Gilbert L., Determinants of Portfolio Performance II: An Update, Financial Analysts Journal, Volume 47, 1991, issue 3.

[2] Source : Morningstar inc. Le rang percentile est le rang occupé par un fonds comparativement à 100 fonds de la même catégorie, le 1er percentile étant le meilleur de sa catégorie.

Différents styles de gestion

Descriptif

Voici un bref descriptif de chacun des styles communément utilisés par les gestionnaires de portefeuille :

Valeur : Le gestionnaire recherche des titres dont le cours est sous-évalué. Leur prix doit être inférieur au prix cible fixé par le gestionnaire. Bien qu’il profite en périodes de hausse, le style valeur produit de meilleurs résultats lorsque les marchés sont en baisse. Il est habituellement moins volatil, avec un faible taux de rotation de titres.

Croissance : Ce style met l’accent sur les bénéfices actuels et futurs des sociétés. Le prix payé pour acquérir le titre est moins important : l’accent est mis sur le potentiel de croissance. Ce style est habituellement plus volatil.

Revenu : Le gestionnaire recherche des titres qui versent des dividendes élevés. C’est un style peu volatil, qui tire profit de la solidité d’entreprises bien établies et mise sur les dividendes pour générer un rendement intéressant et stable.

Croissance à prix raisonnable : Le gestionnaire recherche des titres qui présentent un potentiel élevé, mais qui sont offerts à un prix raisonnable sur le marché. C’est un style hybride entre le style valeur et le style croissance.

Momentum : Le gestionnaire recherche un gain important à court terme. Caractérisé par une rotation élevée des titres, ce style investi dans ceux qui sont à la mode, sans égard au prix demandé. Il performe bien dans l’euphorie des fins de cycles boursiers.

Valeur fondamentale : Le gestionnaire recherche des titres qui sont fortement sous-évalués par les marchés, mais émis par des entreprises solides (ex. : Microsoft ou Apple après la crise des technos de 2001).

Valeur à contrecourant : Le gestionnaire cherche à acheter les titres dont personne ne veux, afin de profiter de leur rebond potentiel.

 

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.