Mon compte

Après une fin d’année 2018 difficile qui nous a ramenés à des niveaux de rendements comparables à ceux de la dépression de 1930, le premier trimestre de 2019 nous a enfin apporté de bonnes nouvelles! Ce début d’année s’est en effet avéré l’un des meilleurs pour les marchés boursiers mondiaux, ce qui a eu d’heureuses conséquences pour les investisseurs. Nos gestionnaires ont su tirer profit de la situation et nos fonds ont connu d’excellentes performances.

Des classements qui se démarquent

Grâce à ce revirement, 82 % de nos fonds de série A ont surpassé leur médiane respective dans le classement Morningstar. Signalons entre autres la performance de nos Portefeuilles FDP équilibrés, qui ont généré des rendements exceptionnels.

  • Notre Portefeuille FDP Équilibré s’est particulièrement démarqué avec un rendement avoisinant les 8 %. Il s’agit là du meilleur rendement trimestriel de ce fonds au cours des vingt dernières années.

Et l’avenir…

Au vu de ces excellentes nouvelles, sera-t-il possible de maintenir la cadence durant les prochains trimestres? Pour trouver réponse à cette question, nous avons analysé les rendements des deux dernières décennies.

  • Durant cette période, il est arrivé à six reprises que le rendement des trois premiers mois de l’année soit supérieur à 3 %.
  • Cinq de ces six années se sont soldées par des rendements annuels oscillant entre 5,9 % et 11,6 %. Un excellent premier trimestre n’est donc pas synonyme de rendements anémiques pour le reste de l’année. L’année 2019 pourrait bien suivre cette tendance historique.

Politiques monétaires et économie

  • Les autorités monétaires, et notamment la Réserve fédérale américaine (Fed), ont revu à la baisse les besoins de majorations des taux d’intérêt, donnant ainsi un second souffle aux titres à revenu fixe.
  • L’économie mondiale ralentit certes, mais elle demeure toujours en territoire positif.
  • Les entreprises rapportent encore de bons résultats et les négociations entourant la guerre commerciale entre Washington et Pékin pourraient également ajouter du carburant à cette phase de croissance économique.

Dans tous les cas, notre recommandation reste la suivante : protégez votre patrimoine en restant fidèle à votre politique de placements. Les cycles économiques se suivent, mais une politique de placements à votre image est votre meilleure garantie contre les aléas des marchés. Parlez-en à votre conseillère ou à votre conseiller en gestion de patrimoine!

 

François Landry, CFA
Premier vice-président et chef des placements

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.