Mon compte

Contrairement à la croyance populaire, les compétences technologiques ne sont pas forcément nécessaires pour vous piéger sur Internet. Savoir manipuler et exploiter les comportements humains est souvent bien plus efficace pour obtenir vos informations confidentielles, vos codes d’accès et voler votre identité.  C’est ce que l’on appelle également de «l’ingénierie sociale».

Des stratagèmes qui rapportent

Le courriel est souvent l’outil de prédilection des fraudeurs dont l’imagination n’a pas de limites. Les arnaques visent à la fois les employés, les professionnels et les cadres en entreprise, les institutions, les personnalités publiques et les simples détenteurs d’une adresse de courrier électronique à la maison.

Par exemple, en 2018 seulement, des stratagèmes ciblant des individus et des entreprises qui effectuent des virements ou des transferts monétaires auraient entraîné des pertes évaluées à plus de 1,2 milliards $ (Business Email Compromise, Source IC3 du FBI)

Vos cordes sensibles

Plus d’une trentaine de types de cybercrimes ont été recensés par le IC3 Internet Crime Complaint Center. Les méthodes employées font souvent appel aux émotions et exploitent différentes situations pour piéger les victimes. Certaines de ces astuces sont également utilisées sur les réseaux sociaux pour faire du profilage.

Sentiment d'urgence

Les prétextes sont multiples et les instructions à suivre vous obligent à donner des renseignements personnels et bancaires ou encore à prendre action pour des raisons de sécurité. Les messages semblent provenir de sources légitimes et même de fournisseurs connus avec qui vous n’avez aucun lien d’affaire.  En voici quelques exemples :

Arnaques monétaires  

  • Paiement en trop : compléter le formulaire pour obtenir un remboursement sur votre compte bancaire ou carte de crédit
  • Non paiement, non livraison :  inscrire vos informations de paiement pour compléter l’achat
  • Déni de service: impossible de répondre à votre demande, fournir les informations manquantes
  • Erreur dans votre compte, carte de crédit :  une action requise de votre part, fournir vos informations de connexion, etc..

 Sécurité et fausse représentation  

  • Faux soutien technique : demande d’accès à vos appareils soit disant pour supprimer des virus ou logiciels malveillants
  • Fausse représentation : usurpation d’identité d’employé ou de services gouvernementaux, agence ou autre pour obtenir vos  renseignements personnels.
Sentiment de compassion

Parent en difficulté? Envie de voler au secours de sinistrés? Aider une personne malade à obtenir un traitement miracle? Tous ces messages vous interpellent et vous êtes tenté de répondre généreusement aux demandes qui vous sont adressées.

Désastre, sinistre majeur et personnes démunies 

  • Les faussaires n’hésitent pas à exploiter votre désir de faire le bien, particulièrement à la suite de catastrophes naturelles. Ils en profitent pour créer de faux organismes de bienfaisance pour abuser de votre bonne foi.  Il suffit  d’un appel téléphonique pour obtenir votre numéro de carte de crédit ou d’autres renseignements personnels.
  • Cruciale pour plusieurs organismes, la période des Fêtes est aussi un temps fort pour les escrocs qui peuvent modifier légèrement le nom d’une association connue pour vous piéger.

N’oubliez pas que les organisations caritatives légitimes ont un numéro d’enregistrement, et qu’il est facile de vérifier si une activité de sollicitation est en cours.

Fraude du grand parent

  • Les personnes âgées sont des cibles de choix pour les fraudeurs qui inventent des histoires très crédibles. En se faisant passer pour leurs petits-enfants dans le pétrin et qui ont besoin d’aide, ils réussissent à obtenir de l’argent de leur victimes:  cartes-cadeaux, cartes de crédit ou autres transferts de fonds sont le plus fréquemment utilisés dans ce genre de situation.  Et bien sûr le tout doit rester secret pour éviter que les parents s’inquiètent inutilement. L’argent ne se rend jamais à destination.

Selon le Bureau de la concurrence, en 2016 cette fraude aurait fait 800 victimes au Canada avec des pertes évaluées à plus de 1 million de dollars.

Le goût du risque et l'espoir

Qui ne rêve pas de gagner à la loterie, de remporter un concours ou un prix, de faire de l’argent rapidement? Les offres alléchantes sont souvent bien trop belles pour être vraies et les experts manipulateurs savent exactement comment s’y prendre pour vous faire tomber dans le panneau.  Voici quelques cas classiques:

Le prix qui n’existe pas

  • Pour réclamer le prix, il faut s’inscrire ou une personne doit l’avoir fait en votre nom, ou encore fournir vos données bancaires et personnelles, Parfois, on demande de composer un numéro de téléphone tarifé ou d’envoyer des textos, des appels qui peuvent s’avérer très coûteux.

De l’argent en héritage

  • Un parent éloigné, résidant souvent à l’étranger, laisse un héritage en argent, une propriété ou un autre bien.  Naturellement, pour hériter il faut payer des taxes, des frais de succession et transférer de l’argent à un destinataire précis et… lointain.

Un investissement en or

  • Investir une somme modique pour obtenir un rendement de  dizaines de milliers de dollars en quelques semaines? C’est simple : faites partie d’un groupe d’investisseurs triés sur le volet qui va s’enrichir grâce à un placement extraordinaire! Certaines de ces initiatives peuvent provenir d’une connaissance. Les gains en apparence rapides ne servent qu’à attirer d’autres personnes de l’entourage et de la famille dans le piège. Les promoteurs disparaissent souvent avec tout l’argent.
Par amour...

L’amour est…aveugle. Le célèbre proverbe réussit toujours l’épreuve des faits. Les «cyberarnacoeurs» utilisent des sites web de rencontres, les médias sociaux ou autres pour piéger leurs victimes.

À la recherche de l’âme soeur, l’attention se dirige vers la photo de l’être aimé potentiel. Une correspondance s’engage. Les échanges épistolaires s’enflamment. La confiance s’installe et la familiarité aidant on devient accro. Difficile d’ignorer les demandes monétaires pour guérir d’une soudaine maladie ou pour l’achat d’un billet d’avion que l’être aimé ne prendra jamais. 

Aux États-Unis, ce genre de fraude a entrainé des pertes de près de 363 M $ en 2018.(Source IC3 du FBI)

Tous les moyens sont bons

Que ce soit par téléphone, par lettre, par internet ou encore par contact direct, les pirates feront tout ce qu’il faut pour vous arracher l’information dont ils ont besoin pour vous voler.  Dans le cadre de son programme de sensibilisation à la sécurité de l’information, Financière des professionnels vous invite à faire de preuve de prudence.  Pour mieux veiller sur la sécurité de vos informations, consultez nos publications sur les différents aspects à considérer.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.