40 ans
 
Mon compte

Le vol d’identité est un crime grave et en augmentation. Aux États-Unis par exemple, des statistiques compilées par des firmes spécialisées en 2017,  révèlent que ce type de crime aurait fait au moins 16,7 millions de victimes. Le montant des pertes s’élèverait à 16,8 G$1

Véritable fléau, la fraude liée à l’identité est donc un problème sérieux et plus fréquent que l’on pense.

1Source: Insurance Information Institute

Des renseignements payants

Pour les voleurs, vos renseignements personnels valent de l’or. Entre leurs mains, votre nom, votre numéro d’assurance sociale ou votre permis de conduire sont des laissez-passer pour toutes sortes d’activités frauduleuses:

  • ouvrir de nouveaux comptes bancaires;
  • obtenir des marges de crédit (à votre nom), utiliser les fonds et occasionner des dettes considérables;
  • utiliser votre nom, pour des questions juridiques ou des activités illégales, pouvant mener lieu à la création d’un casier judiciaire à votre nom;
  • obtenir un passeport ou encore toucher des prestations du gouvernement à votre insu.

Les criminels peuvent aller aussi loin que de se faire passer pour votre propriétaire, votre banque ou votre employeur auprès de différents organismes.

Des voleurs ingénieux

Les techniques de vol sont très variées. Pour s’approprier vos données, tous les moyens sont bons:

  • dérober vos biens personnels : votre portefeuille, votre sac à main ou votre courrier;
  • fouiller dans vos poubelles ou votre bac de recyclage pour récupérer:  factures, relevés bancaires et autres documents confidentiels;
  • lancer des recherches sur Internet pour trouver des renseignements sur vous, sur vos déplacements, vos passe-temps, vos voyages, etc..;
  • changer votre adresse à votre insu pour rediriger votre courrier;
  • essayer d’obtenir votre numéro d’identification personnel (NIP) au guichet automatique ou lors d’un achat;
  • voler les renseignements personnels sur la bande magnétique de votre carte de crédit ou de débit ou encore carrément cloner votre carte;
  • créer des adresses de courrier électronique et des sites Web en apparence légitimes pour vous piéger; (hameçonnage)
  • pirater votre ordinateur ou encore installer un logiciel malveillant (cyberattaques)
Pris au piège?

Voici quelques indices qui ne mentent pas. Vous recevez de la correspondance, des appels téléphoniques, des courriels :

  • de créanciers ayant approuvé ou non des demandes que vous n’avez jamais présentées pour des cartes de crédits
  • d’agences de recouvrement pour des comptes impayés, que vous n’avez jamais ouverts
  • des relevés de cartes ou autres factures pour des dépenses jamais effectuées par vous.

Ne perdez pas de temps,  et informez rapidement les différentes autorités concernées !  Vol d’identité

 Pour diminuer les risques de vol

Cachez vos clés !

Vos mots de passe et vos NIP sont des clés de coffre-fort.

  • Essayez de mémoriser vos NIP au lieu de les noter;
  • Utilisez des mots de passe différents, difficiles à deviner;
  • Ne partagez pas vos mots de passe!  Personne, pas même une institution financière, n’est autorisée à vous demander votre NIP ou votre mot de passe pour accéder à votre compte bancaire en ligne.

 


Soyez vigilants !

Ayez à  l’oeil  vos cartes et vos appareils!

  • N’apportez que les pièces d’identité indispensables dans votre portefeuille.
  • Ne laissez jamais vos appareils dans la voiture.
  • Signez vos cartes de crédit dès que vous les recevez.  Ne les prêtez pas et détruisez celles que vous n’utilisez plus (déchiquetez)
  • Gardez toujours votre carte à vue et protégez le clavier numérique pendant une transaction.
  • Faites vos transactions en ligne sur des sites sécurisés : l’adresse débute par « https » et doit être précédée d’un cadenas.

Gardez le contrôle !

Oui, vous avez le pouvoir…

  • Ne cliquez jamais sur un lien hypertexte, un fichier joint, une photo ou une image publicitaire d’une source inconnue.
  • Ne soyez pas trop transparent sur les réseaux sociaux : restez discrets !
  • Installez un antivirus et un filtre antipourriel et téléchargez les mises à jour recommandées.
  • Utilisez les fonctions de chiffrement et de cryptage pour les documents de nature confidentielle.

Recycler ou détruire?

Avant de passer à l’acte…

  • Déchiquetez tous les papiers, les cartes ou autres documents qui contiennent des renseignements personnels;
  • Débarrassez vous d’un appareil seulement après avoir retiré toutes vos données (carte mémoire), ou encore utilisez un logiciel qui détruira de façon permanente tous les fichiers qui s’y trouvent.
Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.