Financière des professionnels
 
Mon compte

Émilie Beaudoin
B.A.A., M. Fisc., Pl. Fin.

Fiscaliste

Un budget attendu

Le jeudi 25 mars dernier, le ministre des Finances, M. Éric Girard, présentait le budget 2021-2022 du gouvernement du Québec. Après un an de pandémie, le gouvernement se devait de faire le point et d’établir ses priorités afin de donner aux Québécois l’heure juste sur les finances publiques. Les nouvelles ont été généralement assez bonnes et vous avez certainement lu ou entendu divers comptes rendus de la part des médias sur le sujet.

Chez fdp, nous avons décortiqué ce budget pour en retenir les éléments qui pourraient avoir une incidence sur la gestion financière des professionnels, sur le plan individuel ou des affaires. Parmi les diverses mesures proposées, voici donc celles qui ont attiré plus particulièrement notre attention.

MESURES FISCALES POUR LES ÉTUDIANTS

Montant forfaitaire de 100 $ par session

  • Pour soutenir financièrement les étudiants dans le contexte de la pandémie, le gouvernement du Québec versera un montant forfaitaire de 100 $ par session aux étudiants de niveau collégial ou universitaire inscrits à temps plein durant l’année scolaire 2020-2021.

Élimination pour un an des intérêts sur les prêts étudiants

  • Toujours dans la perspective de fournir une aide financière aux étudiants, le gouvernement propose d’éliminer les intérêts sur les prêts étudiants entre le 1er avril 2021 et le 31 mars 2022. Il est à noter que les personnes visées ne verront pas leurs mensualités diminuer, mais l’absence de facturation d’intérêts leur permettra de rembourser leur prêt plus rapidement.
MESURES FISCALES POUR LES PROPRIÉTAIRES D’ENTREPRISE

Augmentation du taux de la déduction pour petite entreprise (DPE)

  • Afin de diminuer le fardeau fiscal des PME, le taux de la déduction pour petite entreprise (DPE) passera de 7,5 % à 8,3 % à compter du 26 mars 2021. En d’autres termes, les entreprises dont le nombre d’heures rémunérées est supérieur à 5500 verront leurs premiers 500 000 $ de revenus actifs être imposés à 12,2 % plutôt que 13 %.
  • Il est à noter qu’il sera possible de faire un choix quant au nombre d’heures rémunérées, et ce, afin de considérer une cessation temporaire des activités d’une société survenue après juin 2020.
MESURES FISCALES POUR LES PARTICULIERS

Modification du taux du crédit d’impôt pour dividendes ordinaires

  • En vertu du principe d’intégration du régime d’imposition des particuliers et des sociétés et dû à l’augmentation de la déduction pour petite entreprise, le taux du crédit d’impôt pour les dividendes ordinaires passera de 4,01 % à 3,42 % du dividende majoré à compter du 1er janvier 2022.
  • Par conséquent, le taux d’imposition marginal du dividende ordinaire sera majoré à 48,70 % en 2022 (présentement à 48,02 %).
  • Cette mesure aura un impact négatif principalement pour les propriétaires d’entreprises qui ne remplissent pas le critère des heures rémunérées, ou encore pour ceux qui ont cessé d’exercer activement, et ce, particulièrement parce qu’ils subissent la diminution du crédit d’impôt pour les dividendes ordinaires sans bénéficier de la baisse du taux d’imposition des sociétés.
  • Si vous êtes déjà à la retraite ou si vous songez à cesser votre pratique prochainement, n’hésitez pas à discuter de votre situation avec votre conseiller financier qui pourra faire appel à nos compétences pour valider l’impact de ces nouvelles mesures sur la planification de votre retraite.

Comme toujours, nous sommes présents et disponibles pour vous aider à prendre les meilleures décisions financières. Si cette communication soulève des questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller. Nous travaillons en équipe avec les conseillers de fdp pour vous guider et vous faire bénéficier de notre intelligence financière dans tous les aspects de votre gestion financière.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller.

Émilie Beaudoin, M. Fisc., Pl. Fin.
Fiscaliste


Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les opinions exprimées sont basées sur notre analyse et interprétation de ces renseignements et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en gestion de patrimoine ou votre spécialiste en matière fiscale, comptable ou juridique.

Nous contacter