Pour effectuer une analyse de votre situation, adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.

Gérer

Bien gérer son crédit

Agir avec brio !

Vous avez une marge de crédit étudiante? Choyé par votre institution financière, vous vous faites offrir des sommes qui font parfois rêver. Selon votre programme d’études, la limite sera octroyée en fonction de vos besoins et les montants proposés pourraient atteindre jusqu’à 150 000 $.

La marge nécessaire

La marge de crédit sert avant tout à payer les frais de subsistance et les autres dépenses liées à vos études : manuels, instruments, remplacement d’ordinateur, etc. Mais voilà que, stimulé par votre entourage ou par un enthousiasme démesuré, vous êtes tenté de faire des achats spontanés qui sont vraiment hors de votre portée.

C’est tellement simple de piger dans votre marge et de vous offrir dès maintenant LE vélo haut de gamme ou encore LE voyage de rêve! On a l’illusion d’avoir des revenus supplémentaires pour couvrir nos dépenses. Mais il s’agit bel et bien d’une dette qu’il faudra rembourser dans des délais plus ou moins long, avec intérêts.

L’argent et… vous!

Est-ce que l’argent vous file entre les doigts dès que vous en avez un peu? Êtes-vous pris d’une envie irrésistible d’acheter quelque chose, même si vous n’en avez pas les moyens? Dépensez-vous davantage lorsque vous êtres stressé, fatigué ou déprimé? Certains y voient parfois une façon de se relaxer, de retrouver de l’énergie ou même de se remonter le moral.

Votre entourage ou vos pairs vous influencent-ils dans vos choix de consommation? Êtes-vous du type facile à convaincre au point d’acheter un article inutile? Succombez-vous facilement à toutes les offres de produits et de services en ligne? Comment réagissez-vous dans ces situations? Vos réponses à ces questions sont autant d’indications sur votre capacité à gérer vos dettes de façon responsable, et parfois de véritables signaux d’alarme avant de plonger trop loin dans l’endettement.

Planifiez maintenant!

Loisirs, voyages, c’est possible : il n’est pas interdit de rêver! L’important, c’est de prévoir ces dépenses dans votre budget. Et c’est facile à concrétiser en suivant ces quelques conseils pratiques :

  • Surveillez les rabais sur le transport et l’hébergement;
  • Choisissez une destination économique (coût de la vie, taux de change, etc.);
  • Organisez les détails de votre voyage en fonction de votre budget (activités, type d’hébergement, de transports, etc.).

En vous préparant longtemps d’avance, vous êtes en mesure de prévoir ces dépenses à votre budget. Cet exercice vous permet aussi d’être réaliste et d’économiser pour gérer votre endettement de manière responsable.

Payez moins plus tard!

Ce que l’on dépense maintenant qui n’était pas prévu au budget s’ajoute à la liste des dettes à rembourser. On n’y voit aucun problème parce que nos futurs honoraires professionnels suffiront bien amplement. En faisant de simples calculs et en additionnant toutes les dépenses superflues ou non essentielles, on réalise rapidement que le gros salaire anticipé sera lourdement grevé par les mensualités à verser.

Faites le calcul!*
$
$
?
%
?
ans
$
$
$
$

(*) Les résultats sont à titre indicatif uniquement et ne sont pas garantis par la Financière des professionnels et peuvent être incomplets. Ils sont basés sur les données que vous nous avez en partie fournies. Notre analyse et interprétation de ces renseignements ne devrait en aucun cas être considérée comme une recommandation, une sollicitation ou une offre visant l’achat d’un produit.

Vos bons exercices… financiers

Le crédit est utile lorsqu’on s’en sert judicieusement. En cas de doute ou avant de prendre une décision coûteuse, parlez-en à votre conseiller financier. Son expertise et sa connaissance de votre réalité lui permettent de vous aider à prendre de bonnes habitudes et à apprendre à gérer vos dettes de façon responsable.