Mon compte

Stéphane Girard
MBA, CIMMD, Pl. Fin.

Gestionnaire de produits, Pratique professionnelle

Gardez le cap!

L’histoire et les nombreuses études effectuées sur le sujet nous démontrent encore et encore que, lors des corrections de marchés, il est beaucoup plus avantageux pour un investisseur de garder le cap sur ses objectifs que de céder à la panique.

Même si la tentation est grande, voilà une situation entre toutes où il faut résister à ses impulsions.

Des bénéfices à votre portée

Évidemment, il n’est pas question de demeurer entièrement passif. Vous pouvez agir pour limiter les répercussions des événements sur votre patrimoine et même, pour tirer profit de la crise.

Dans ce cas, vous devez vous positionner pour retirer le plus grand bénéfice possible des différentes sources qui sont à votre disposition ou encore, des différents intervenants qui peuvent générer une valeur ajoutée à vos placements.

Un atout majeur : l’expertise de nos équipes

En tant que client, vous le savez certainement : la gestion de votre patrimoine va bien au-delà de la simple sélection d’un produit de placement pour votre portefeuille. Cette gestion touche autant aux aspects fiscaux que juridiques de votre situation personnelle et professionnelle, et elle se déroule au fil des différentes étapes et des différents événements de votre vie et de votre carrière.

C’est pourquoi Financière des professionnels vous présente, depuis plusieurs semaines déjà, des webinaires qui analysent la situation actuelle dans la perspective des marchés et des placements. Tout dernièrement, nous vous avons présenté les nouvelles mesures économiques et fiscales des gouvernements, selon leur pertinence pour les professionnels et les propriétaires d’entreprises.

Nous cherchons à informer nos clients et à répondre à leurs questions afin de les aider à assurer le fonctionnement optimal de leur pratique, tout en limitant la nécessité de puiser dans leurs économies. Nous voulons que vous puissiez passer à travers cette crise afin d’être prêt pour la reprise.

Une Gestion privée à l’écoute de ses clients

Au niveau de nos portefeuilles en Gestion privée, d’importantes décisions ont été prises, et continuent de l’être, dans le seul intérêt de nos investisseurs. Avec la baisse des marchés boursiers, plusieurs de nos approches sont maintenant sous-pondérées en actions par rapport à la cible de leur politique de placements.

Notre équipe de gestionnaires est très au fait de cette situation et se positionne pour rebalancer les portefeuilles au moment opportun. Le retour à la cible (augmentation) en actions permettra de profiter encore plus de la remontée qui suivra la baisse actuelle. Pour le moment, il ne faut pas précipiter les choses et être patient afin de protéger le capital de nos clients.

Actions canadiennes en retrait

En février dernier, une autre action a été entreprise du côté de notre Gestion privée. Presque anodine au départ, cette initiative a grandement bénéficié à nos clients. Nous avons en effet réduit la pondération des actions canadiennes dans les portefeuilles. Ceci nous a non seulement permis de limiter notre exposition à un marché boursier dont les performances cumulatives à ce jour sont peu intéressantes, mais aussi de tirer profit des mouvements du dollar canadien.

À ce sujet, le huard a débuté l’année avec une valeur de 0,77 $ par rapport au dollar américain. Début avril, il oscillait autour de 0,71 $. Cette dévaluation est une bonne nouvelle lorsque nos placements sont libellés dans d’autres devises, mais qu’en est-il pour un investisseur canadien? À titre d’exemple, l’indice américain S&P 500, exprimé en devise américaine, offrait un rendement de -22,56 % en date du 5 avril 2020, alors que pour un investisseur canadien, le rendement était de -15,78 %.

Votre aile défensive : nos gestionnaires de portefeuille

Nos gestionnaires de portefeuilles travaillent pour vous. Dans notre dernier article, nous vous avons exposé la stratégie en trois étapes mises de l’avant par notre gestionnaire MFS Gestion de placements Canada ltée dans le Portefeuille FDP Actions globales.

Nous vous proposons maintenant d’examiner ce qu’a fait Fidelity Investments Canada ULC dans notre Portefeuille FDP Actions canadiennes ainsi que dans notre Portefeuille privé FDP Actions canadiennes opportunités.

Bien choisir les secteurs et les titres

Fidelity a procédé à quelques ajustements de sa répartition depuis le début de l’année. Ainsi, l’exposition à certains secteurs plus cycliques comme l’énergie et le secteur industriel a été réduite. En contrepartie, les services aux collectivités ainsi que le secteur financier ont été augmentés.

Des changements ont aussi été apportés au niveau des titres à l’intérieur des différents secteurs.

  • Par exemple, la Banque Nationale a été remplacée par la Banque de Nouvelle-Écosse. Il est clair que la Banque Nationale devrait traverser la crise sans grande difficulté, mais du même coup, elle n’a pas la solidité de la Banque Scotia. La Banque de Montréal ainsi que la Banque TD complètent le secteur bancaire pour ce gestionnaire.

  • D’autres titres ont été ajoutés comme Dollarama. Bien que ce titre soit compris dans le secteur de la consommation discrétionnaire, il a démontré dans le passé une très bonne stabilité en période plus difficile. D’ailleurs, la compagnie fait partie des services essentiels durant la période de confinement.

Votre conseiller : le pilier de votre portefeuille

Votre conseiller est la pierre angulaire de votre relation avec la Financière. Il orchestre la gestion de votre patrimoine. Son rôle est entièrement axé sur l’atteinte de vos objectifs financiers par l’emploi des moyens les plus efficaces.

Réaliser ses buts financiers n’est pas toujours un long fleuve tranquille, mais votre conseiller peut vous indiquer le chemin le plus approprié, selon votre situation. Il vous donne accès à tous les champs de la planification financière et à nos spécialistes dans ces domaines : fiscalité, aspects juridiques, planification successorale, finances personnelles et corporatives, placements, planification de retraite, assurances. Cette gestion intégrée ajoute une valeur certaine à votre patrimoine.

Pour ce qui est de vos placements, votre conseiller veille à bâtir, avec vous, un portefeuille qui est à votre mesure. Il vous connaît bien, il connaît votre situation, et il peut vous aider à vous positionner pour profiter de la reprise prochaine. De plus, il est bien au fait des plus récentes données dans le domaine de la finance comportementale et il peut vous aider à éviter les pièges dans lesquels peuvent vous pousser vos émotions.

Et vous, que faites-vous pour optimiser votre situation?

Nous l’avons déjà mentionné, modifier substantiellement la répartition d’un portefeuille en temps de crise n’est pas une solution avantageuse. Il est peu probable que votre situation personnelle ou professionnelle ait changé de façon draconienne durant les derniers mois ou que votre tolérance au risque ait sensiblement fluctué à la baisse ou à la hausse. Pensez-y : modifier la répartition de votre portefeuille maintenant vous met à risque d’allonger indûment la période de temps qui sera requise pour récupérer les baisses que vous avez subies.

Par contre, d’autres actions peuvent être mises en place pour améliorer votre situation.

  • Vous pourriez, dès que votre situation budgétaire le permettra, adhérer à un plan d’épargne systématique qui met vos contributions à l’abri des décisions émotives basées sur les fluctuations de marchés.

  • Vous pourriez ainsi profiter de la technique du coût moyen et acquérir plus d’unités à faible coût des fonds que vous possédez. De cette façon, vous aurez plus de parts pour mieux profiter du rebond.

  • Si vous êtes à la retraite et vivez de vos placements, vous pourriez ajuster les sommes que vous retirez. Le coût de la vie en période de confinement est actuellement moins élevé pour vous, ce qui permettrait à vos placements de récupérer de la valeur.

  • Si vous êtes détenteur d’un FERR, vous pourriez, si cela vous est possible, tirer profit de la baisse de 25 % du retrait annuel minimal FERR. Vous pourriez également retarder votre retrait cette année, encore une fois pour permettre à votre portefeuille de placements de récupérer.

  • Si vous envisagez des achats importants dans un avenir prochain, comme par exemple l’achat d’une voiture, vous pourriez profiter des taux de financement qui sont actuellement très bas et qui n’iront sans doute pas en augmentant. Vous donnez ainsi une chance supplémentaire à votre portefeuille de placements de se replacer en faisant de petits retraits sur une période plus étendue, plutôt que de payer l’achat comptant en faisant un seul retrait important dans l’immédiat.

Pensez durée

Nous ne le répéterons jamais assez, la création d’un patrimoine est un processus, et non un événement unique. Cette accumulation de plusieurs petits gestes à court terme, qui s’additionnent dans le temps, a un impact majeur à long terme.

Tous les acteurs que nous vous avons énumérés et décrits sont impliqués dans l’atteinte de vos objectifs financiers et peuvent vous aider à tirer profit de la situation actuelle. Plus que jamais, un bon travail d’équipe est la clé de la réussite.

Tous ensemble vers un objectif commun : l’atteinte de vos objectifs, votre satisfaction et votre tranquillité d’esprit.

Si vous avez des questions concernant votre portefeuille de placements, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller. Nous mettons tout en œuvre pour protéger vos actifs durant cette période difficile. Vous pouvez compter sur nous.

Stéphane Girard,  MBA, CIMMD,Pl. Fin.
Gestionnaire de produits

 

Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les opinions exprimées sont basées sur notre analyse et interprétation de ces renseignements et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en gestion de patrimoine ou votre spécialiste en matière fiscale, comptable ou juridique.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.