Financière des professionnels
 
Mon compte

Il n’y a pas à dire, l’année qui s’achève nous a apporté son lot de changements et d’effervescence. C’est une période durant laquelle chacun d’entre nous a dû se réinventer, s’adapter et accepter de vivre dans l’incertitude. C’est aussi une année marquée par l’évolution : évolution des façons de faire, des approches d’affaires, des notions même de communication et de proximité.

Dans un tel contexte, il nous semblait tout à fait opportun de demander aux leaders de chacun des domaines clés de notre firme de nous parler de l’évolution de leur secteur en 2020.

Nous leur laissons la parole!

François Landry : une évolution à grande vitesse!

Je dirais que la crise sanitaire a accentué des tendances déjà présentes. Ce n’est pas une révolution, mais une évolution à grande vitesse. Le président de la firme vedette Shopify a d’ailleurs affirmé que le commerce électronique avait fait un bond en avant de dix ans cette année!

Dans le cas de l’équipe de placements, la pandémie nous a mis en mode télétravail, mais n’a pas modifié notre capacité à gérer efficacement vos actifs. Bien équipés, nos gestionnaires ont utilisé nos plateformes de collaboration internes pour rester connectés et échanger en temps réel. L’information circulant déjà efficacement sur les plateformes numériques et les réseaux sociaux, nous nous sommes rapidement adaptés à la nouvelle réalité.

Le temps consacré auparavant aux déplacements a été maximisé en temps d’analyses et de recherches. L’industrie financière et du placement s’est ajustée elle aussi et nous avons pu rester en contact en participant à de nombreux webinaires interactifs avec des sous-gestionnaires de nos fonds, des entreprises dont nous sommes actionnaires et des fournisseurs de services en investissement.

Même si les marchés financiers ont été volatils, notre discipline nous a permis de traverser cette tempête en réagissant rapidement et en protégeant efficacement le patrimoine de nos clients. Et nous pouvons être fiers de nos performances durant cette phase si instable.

Historiquement, tous les bouleversements ont fait progresser l’humanité plus rapidement. Pensez à toutes ces découvertes médicales et technologiques qui vont améliorer notre qualité de vie pour des générations! En espérant que nous puissions en retenir une leçon…

Jean-François Levasseur : dans la galaxie numérique

Dans le domaine de la conformité et surtout des opérations, la conversion au numérique est devenue incontournable. Considérez simplement la quantité de formulaires à remplir pour une ouverture de compte ou un transfert, ou pour toute autre opération dans vos comptes de placements. Pensez aussi à tous les documents que nous devons envoyer périodiquement à nos clients, tels que les relevés de compte trimestriels et les relevés de transactions mensuels.

Évidemment, le but de cette prise d’informations et de leur vérification est incontournable et essentiel. Vous voulez savoir ce qui se passe dans vos comptes, garder des traces des informations données et des transactions effectuées. Nous avons cependant franchi un nouveau cap : il était grandement temps d’accélérer le changement vers les plateformes numériques pour plusieurs opérations, tout en assurant une vigie constante en ce qui concerne la conformité des actions engagées.

C’est ainsi que cette année de confinement et de restrictions a accéléré la mise en place de plusieurs processus qui étaient déjà planifiés, mais qui se sont réalisés plus rapidement à cause du momentum créé par la pandémie. Parmi ceux-ci, l’ouverture de compte électronique est devenue réalité pour nos clients. Les avantages de cette numérisation du processus sont innombrables : pratique pour le client, traçabilité assurée, consultation des informations facilitée, n’implique aucun déplacement et réduit considérablement la quantité de papier utilisé.

Évidemment, ce n’est qu’un début, mais nous sommes maintenant bien engagés sur la voie de la numérisation des informations. Nous croyons fermement que ces nouvelles façons de faire s’intégreront rapidement dans nos échanges et s’avéreront bénéfiques pour nos clients, pour notre firme, et même pour la planète!

André Daoud : la technologie au coeur du télétravail

La transformation la plus remarquable de 2020 concerne évidemment le virage au télétravail pour toute la firme. Heureusement, l’infrastructure était déjà en place pour soutenir les équipes. Ce qui a piqué ma curiosité, ce sont les nouvelles pratiques sociales qui ont émergé de ce changement.

Curieusement, les interactions entre collègues ont non seulement augmenté via les plateformes virtuelles comme Skype, mais la qualité des échanges me semble également meilleure. Par la force des choses, notre sens de l’écoute s’aiguise. Moins distrait par le bruit ambiant et parfois même sans apport visuel (si la caméra n’est pas activée), notre esprit est plus concentré sur ce que l’autre communique. Il faut poser plus de questions durant l’échange, ce qui favorise une meilleure compréhension. Même le ton de la voix et le débit prennent plus d’importance pour percevoir l’état d’esprit de l’interlocuteur.

Paradoxalement, le télétravail crée une distance physique, mais augmente aussi l’attention que l’on se porte l’un à l’autre. Ce « serrage de coudes » collectif crée un maillon fort entre nous, qui transforme et bonifie les liens existants, en plus d’en former de nouveaux. Chez fdp, l’esprit d’équipe s’est décuplé devant l’adversité. Chacun fait preuve de résilience et transforme les difficultés en opportunités.

Nous sortirons éventuellement de cet éloignement et je serai heureux de retrouver mes collègues dans notre environnement traditionnel. Mais je continuerai de chercher à préserver le souci de l’autre car, grâce à tous ces petits « cœurs qui battent » dans notre belle organisation, nous serons en mesure de réaliser tous les grands projets qui nous attendent.

Bernard Fortin : objectif proximité!

Du côté de la Vice-présidence marketing et gestion de patrimoine, l’année 2020 a été très active. Je vous mentionne quelques réalisations marquantes :

Tout d’abord, la proximité avec nos clients via le Web. Nous avions effectué un virage en début d’année en réalisant notre tournée Perspectives 2020 des marchés financiers sous forme de webinaire. Il s’agissait du passage d’une présence physique à un évènement très populaire, à une participation virtuelle à ce même évènement via le Web. Cette transition voulait capitaliser sur les nouvelles façons de faire pour rejoindre nos clients où ils sont et à leur convenance.

Nous avions pris ce pari avant même les mesures de confinement dictées par la pandémie de la COVID-19 et l’évènement fut un réel succès. Durant les mois qui ont suivi, nous avons poursuivi sur notre lancée en réalisant plusieurs webinaires sur des sujets pensés pour les besoins de notre clientèle.

Nous avons aussi voulu rendre le conseil accessible de chez soi, une tendance déjà adoptée avant la pandémie. En mettant le conseil à la portée de nos clients, nous leur permettons un accès facilité à leur conseiller via des outils de partage tels que Skype ou Teams. Notre équipe a réalisé ce virage pour éviter que nos clients aient à se déplacer pour consulter leur conseiller.

Enfin, nous avons adopté une nouvelle image de marque et une nouvelle approche numérique. Toujours dans une perspective de modernité, nous avons effectué un virage numérique de nos façons de faire qui nous a conduits à revoir notre image de marque. Nous avons voulu rendre cette image beaucoup plus représentative de notre réalité et de celle de nos clients et l’arrimer à leurs préoccupations professionnelles et personnelles.

Toutes ces réalisations témoignent de l’importance que nous vouons à nos clients. Et ce n’est qu’un début… Plus que jamais, nous voulons répondre à vos besoins qui évoluent sans cesse, nous voulons vous accompagner et vous donner accès à toute notre intelligence financière. C’est notre priorité!

Geneviève Ménard : prendre soin de nos talents

En ce qui concerne les grandes tendances en ressources humaines qui ont marqué notre année, je vous mentionne celles auxquelles fdp adhère et que nous voulons concrétiser dans nos lieux de travail :

La gestion socialement responsable des ressources humaines – Nous avons voulu l’orienter vers le bien-être des employés, de leurs besoins et de leurs champs d’intérêt. Les meilleurs talents vont vouloir travailler pour des entreprises dont les valeurs sociales sont fortes et en harmonie avec leurs valeurs personnelles. L’éthique et l’intégrité sont centrales pour le développement d’une firme qui répond à la recherche de sens de ses employés.

Le travail flexible et modulable – Plus que jamais, les entreprises offrent des horaires flexibles, le télétravail périodique, le poste entièrement à distance ou des congés à durée indéterminée pour répondre au besoin de flexibilité de temps et de localisation des employés.

La télémédecine – Après des mois de distanciation sociale, beaucoup de Canadiens ont connu leur première expérience de télémédecine. La combinaison de cette approche, des diagnostics à domicile et de la livraison de médicaments se multiplieront au cours des prochaines années.

Le concept de santé globale – On ne parle plus seulement de concepts de santé physique généraux, mais aussi de santé financière et psychologique de tous les employés.

 Le laboratoire d’innovation RH – La fonction ressources humaines se transformera en un laboratoire d’intelligence collective, qui poussera l’organisation à reconnaître la performance collective.

Des espaces de travail réinventés – Pour de nombreuses entreprises, le bureau deviendra un carrefour social et collaboratif où les employés pourront interagir en personne et où les équipes pourront tenir des rencontres clients.

Dans ces contextes si particuliers, et considérant les grandes tendances émergentes en gestion du capital humain, il était primordial d’innover et d’ajuster nos façons de faire. Nous avons donc tout mis en œuvre pour déployer ces initiatives pour le bien-être de notre plus grande richesse : nos employés!

Stéphane Legault : innover en région

Même si le confinement a marqué nos vies, fdp a connu beaucoup de mouvement et d’expansion cette année. Je parle ici de l’ouverture des trois bureaux connus sous le nom de « centres clients » dans des villes où nous n’avions pas encore établi de bureau physique, même si elles étaient desservies par des conseillers des régions de Québec ou de Montréal.

Évidemment, l’ouverture de ces nouveaux bureaux à Trois-Rivières, Rimouski et Gatineau était planifiée depuis un certain temps et nous étions déterminés à les concrétiser. Même si notre clientèle était bien servie, les déplacements impliqués pour les conseillères et conseillers, de même que les lieux de rencontre plus ou moins adaptés à la qualité de service que nous voulons assurer à notre clientèle nous incitaient à les mettre sur pied, malgré les conditions plus difficiles qui se sont développées dès le premier trimestre.

En se rapprochant encore plus de nos clients en région, nous pourrons améliorer notre empreinte écologique et agir en citoyen corporatif responsable, grâce à la réduction significative des déplacements au cours des prochaines années.

L’ouverture de ces centres clients favorise la proximité avec notre clientèle et cette proximité est l’une des valeurs que nous privilégions. Les conseillères et conseillers qui travaillent désormais dans ces bureaux sont des gens qui ont leur région à cœur, qui connaissent très bien les besoins et les attentes de leurs clients et qui pourront s’impliquer dans leur communauté pour créer un réel impact social dans leur région

Nous contacter