Mon compte

Nous inaugurons une nouvelle rubrique qui jette un coup d’œil sur les grands dossiers du dernier trimestre, ainsi que sur leur impact possible sur votre portefeuille.

Survol

Indicateur de risque de récession

Faible

Marchés boursiers
Ils ont atteint des sommets : en février, l’indice boursier torontois bat son propre record et surpasse la barre des 15 700 points; en mars, c’est au tour du Dow Jones de clôturer à 21 000 points, du jamais vu.

Croissance mondiale
La Banque mondiale l’anticipe à 2,7 %* pour 2017, mais attention, le protectionnisme commercial pourrait abaisser ces prédictions. Le taux de croissance pourrait décevoir, ce qui n’est pas escompté dans le marché. Selon Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE), le risque de déflation en zone euro aurait disparu et les prévisions d’inflation pour 2017 ont été relevées à 1,7 %* et 1,6 %* pour 2018. La Chine a révisé son objectif de croissance économique à 6,5 %* (croissance réelle de 6,7 %* en 2016).

Taux directeur
Au Canada, il reste inchangé; aux États-Unis, la Fed l’a augmenté de 0,25 % en mars; dans l’Union européenne (UE), la BCE prévoit une augmentation en 2017 (tout en poursuivant son programme d’assouplissement quantitatif). Les conditions sont stimulantes et le coût du crédit reste très bas.

Grands événements

Impact des premiers cent jours de l’administration Trump
Tous les yeux restent tournés vers la Maison-Blanche, où le nouveau président a initié une importante série de mesures (projet Keystone XL, renégociation de l’ALENA). L’America First de Trump annonce une ère de protectionnisme. L’échec de la réforme de l’assurance-maladie est de mauvais augure pour son projet de réforme fiscale, qui avait soutenu le mouvement haussier des marchés depuis janvier. Au Canada, l’Institut C. D. Howe signale que la renégociation de l’ALENA pourrait déstabiliser la chaîne d’approvisionnement et faire reculer notre PIB annuel de 1 %.

Montée du populisme et mondialisation
Alors que les États-Unis annoncent l’instauration de mesures protectionnistes, le président de la Chine Xi Jinping défend la mondialisation au Forum économique de Davos (Suisse). L’idée d’un Frexit émerge à la veille des élections françaises, tandis que l’élection aux Pays-Bas confirme le statu quo. Dossier à suivre : le Royaume-Uni entame les procédures de sortie de l’UE.

Comment gérons-nous les portefeuilles?

L’évaluation de l’indice S&P 500 reste élevée, mais la tendance des marchés est favorable et le sentiment des investisseurs est positif. Nous privilégions toujours une pondération plus élevée des actions dans nos portefeuilles, mais nous suivons attentivement l’évolution des marchés et restons prêts à intervenir pour protéger vos actifs et atténuer la volatilité.

Rendements de nos fonds
Pour connaître les rendements de nos fonds, rendez-vous sur la page dédiée de notre site web.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.