Mon compte

En décidant de vous lancer corps et âme dans des études en médecine, vous n’avez pas choisi le chemin le plus facile pour vous réaliser. Les efforts soutenus que vous y avez investis ont exercé une contrainte sur vos finances personnelles et vous devez sans doute gérer des dettes d’études parfois importantes.

Pour établir les bases de votre réussite professionnelle, la préparation d’un budget et une bonne planification financière s’imposent, et ce, du début de votre scolarité à l’établissement de votre pratique, en passant par vos années de résidence.

Aux études

Des études en médecine coûtent cher et rares sont les étudiants qui peuvent les compléter tout en travaillant à temps partiel. À moins de bénéficier d’une solide aide parentale, la majorité des candidats doit se tourner vers les prêts et bourses du gouvernement et les produits de financement des institutions financières. Dans un cas comme dans l’autre, des frais d’intérêt sont exigés. Soyez prudent en préparant un budget qui permettra de subvenir à vos dépenses, sans vous endetter inutilement.

Pour les étudiants : 3 éléments clés

  • Faire un budget détaillé et réaliste… et le respecter.
  • Limiter vos dettes en n’empruntant que les sommes dont vous avez besoin.
  • Éviter de dépenser en fonction de vos revenus futurs estimés.

Caroline et ses dettes d’études!
Caroline amorce sa première année de médecine et d’après son budget, elle a besoin de 30 000 $ par an pour payer ses études et subvenir à ses besoins. Elle recevra annuellement 5 000 $ en prêt et 5 500 $ en bourse du gouvernement et empruntera 19 500 $ par an par l’entremise de sa marge de crédit étudiante auprès d’une institution financière pour couvrir ses dépenses. Une fois ses études complétées, Caroline devra donc rembourser 104 028 $.

AnnéeBoursePrêt étudiantMarge de crédit étudianteTOTAL
(incluant des intérêts de 3 %)
15 500 $5 000 $19 500 $25 085 $
211 000 $10 000 $39 000 $50 773 $
316 500 $15 000 $58 500 $77 081 $
422 000 $20 000 $78 000 $104 028 $
En résidence

La période de résidence constitue pour l’étudiant en médecine un moment important puisqu’il reçoit enfin un salaire, qui augmentera chaque année selon un barème fourni par la FMRQ.

À cette étape, il est important de réviser son budget de façon à tenir compte de la rémunération annuelle prévue. L’excédent dégagé pourra être utilisé pour régler une partie des dettes accumulées ou pour épargner, selon les objectifs et la tolérance au risque de chacun.

Pour les résidents : 2 éléments clés

  • Continuer à restreindre votre recours à l’endettement, malgré vos nouveaux revenus.
  • Utiliser les surplus dégagés pour commencer à épargner ou à rembourser vos dettes.

Enfin, un salaire pour Caroline!
Le parcours de Caroline se poursuit avec cinq années de résidence durant lesquelles elle touchera un salaire annuel qui augmentera progressivement. Si ses dépenses budgétisées restent stables, elle pourra bénéficier d’un surplus chaque année, une fois l’impôt et les charges sociales déduites.

Avec ces sommes, Caroline pourrait entre autres :

– Entamer le remboursement de ses dettes d’études en privilégiant en premier lieu le type d’emprunt ayant le taux d’intérêt le plus élevé. Il faut de plus considérer que les intérêts payés sur le prêt étudiant sont déductibles d’impôt.
– Accumuler de l’épargne à l’abri de l’impôt dans un REER ou un CELI.

En début de pratique

La priorité à cette étape devrait être l’élimination de ses dettes. Pour ce faire, il faut procéder à la planification du remboursement final. Avec une rémunération annuelle plus élevée, plusieurs options sont accessibles. En s’y mettant le plus rapidement possible et en faisant preuve de discipline, il est possible de profiter rapidement de tous les avantages de la vie de médecin. Le long parcours pour y arriver apparaît alors comme un bon investissement!

Nous sommes prêts à vous accompagner dans vos décisions financières à chaque étape de votre carrière. Nos conseillers en gestion de patrimoine peuvent vous aider à faire les choix les plus judicieux.

Si vous êtes en pratique depuis quelques années (ou la débuterez bientôt) et voulez trouver les meilleures réponses à vos questions concernant la gestion de vos dettes d’études et de votre marge de crédit, l’organisation financière de votre carrière, la facturation médicale ou la fiscalité des assurances, inscrivez-vous sans tarder à notre tout nouveau Week-end Début de pratique, qui aura lieu du 3 au 5 juin prochain. Se déroulant dans un décor enchanteur, cette fin de semaine sera animée par nos experts en gestion de patrimoine et en fiscalité, et vous promet une foule d’info pertinente et ciblée pour vous aider à prendre de bonnes décisions dès le début!

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.