Mon compte

Au cours des prochains mois, les facteurs de risque suivants se retrouveront sur les écrans de nos radars.

  • Les doutes de plus en plus persistants au sujet de la réalisation des promesses économiques de Donald Trump.
  • La possibilité que la croissance économique déçoive les investisseurs, un élément qui n’est pas encore pris en compte par les marchés.
  • Le fait que le marché obligataire n’anticipe pas de très fortes hausses de taux d’intérêt au cours des deux prochaines années.
  • Un resserrement plus prononcé que prévu de la politique monétaire de la Fed.
  • Les résultats des élections à venir en Allemagne (septembre 2017) et en Italie (mai 2018).
  • Les négociations sur le Brexit et leurs effets sur le Royaume-Uni et la zone euro.
  • La décélération du taux de croissance en Chine et son impact sur l’économie mondiale.
  • L’incapacité de l’économie à soutenir des taux d’emprunt très élevés.

 

À lire aussi:

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.