Mon compte

Zoom sur le mois dernier

Survol des Bourses mondiales*
  • L’indice-phare de la Bourse canadienne, le S&P/TSX, a crû de 1,3 % en septembre.
  • Les Bourses américaines ont aussi conclu la période en hausse, les indices S&P 500 et Nasdaq ayant respectivement gagné 1,7 % et 0,5 %.
  • La majorité des places boursières internationales se sont bien comportées, comme le révèle l’augmentation de 2,5 % de l’indice EAFE.
  • Les actions des pays émergents ont pour leur part grimpé de 1,3 %, pendant que les marchés boursiers chinois reculaient de 0,4 %.

*Tous les chiffres de cette section sont en devise canadienne. Source : Bloomberg, sauf si indiqué différemment, 

Événements marquants

  • Sans surprise, la Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé une nouvelle baisse de son taux directeur en septembre. Le président de l’organisme s’est dit prêt à intervenir pour soutenir la progression de l’économie du pays, sans pour autant confirmer qu’une autre réduction était dans les plans pour octobre.
  • La création d’emplois a été plus faible que prévu aux États-Unis, mais le taux de chômage a diminué alors que l’inflation salariale ralentissait. L’indice des directeurs d’achats des entreprises manufacturières a également été moins élevé que les prévisions l’indiquaient, ce qui démontre une contraction réelle de ce secteur chez nos voisins du sud.
  • Les démocrates ont annoncé le 24 septembre l’ouverture d’une enquête en vue de la destitution du président Trump. Les activités du Congrès américain sont paralysées depuis et cette situation génère de l’incertitude.
  • Au Canada, l’indice des prix à la consommation était en hausse de 1,9 %, conformément aux attentes, alors que les ventes au détail se sont avérées inférieures aux anticipations.
  • Le prix du pétrole a enregistré d’importantes fluctuations durant la période. Il a tout d’abord considérablement augmenté en raison des attaques sur les installations pétrolières de l’Arabie saoudite, puis il s’est replié à la suite d’un rétablissement rapide de la production d’or noir saoudienne.
  • La courbe des taux de dix ans par rapport à ceux de trois mois est demeurée inversée, aussi bien au Canada qu’aux États-Unis. Un tel phénomène indique qu’il est probable qu’une récession se produise dans les 12 mois qui suivent.
  • La crise du Brexit se poursuit, les discussions visant à éviter une sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne sans accord étant dans l’impasse à l’approche de la date butoir du 31 octobre.

(Source : Canaccord Genuity)

Comportement de nos fonds

Les performances de nos fonds et portefeuilles d’actions orientés vers les dividendes ont été supérieures à celles de nos fonds et portefeuilles axés sur la croissance. Nos fonds privilégiant le style croissance (Actions canadiennes, Actions globales) ont donc été défavorisés au classement Morningstar, ce qui a eu un impact négatif sur le rendement de deux de nos portefeuilles qui détiennent ces fonds (Équilibré, Équilibré croissance).

Pour ce qui est de nos portefeuilles de titres à revenu fixe, ils ont tous ajouté de la valeur par rapport à leurs indices de référence.

Sur le long terme, nos Portefeuilles FDP Équilibré, Équilibré croissance, Équilibré revenu, Actions américaines et Actions globales maintiennent chacun un très bon positionnement au classement Morningstar avec une cote quatre étoiles.

 

Panorama financier stratégie

Notre veille stratégique

Principaux risques

Voici quelques risques qui pourraient freiner la croissance de l’économie et des marchés au cours des prochains mois.

  • L’enquête amorcée dans le cadre de la procédure de destitution du président Trump pourrait contribuer à accroître le niveau d’inquiétude des investisseurs et la volatilité sur les marchés.
  • Si la reprise des négociations commerciales entre les États-Unis et la Chine en octobre devait mener à un autre échec, le recul déjà bien réel du secteur manufacturier américain s’amplifierait et l’économie mondiale se contracterait davantage.
  • La possibilité que le nouvel accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada (AEUMC) ne soit pas signé en raison de la paralysie du Congrès de même que la saga du Brexit sont d’autres facteurs qui auront un impact sur la suite des choses.
Indicateurs fondamentaux

Indice mondial des directeurs d’achats du secteur manufacturier

La baisse de cet indice reflète bien le fait que le secteur manufacturier continue de se détériorer aux États-Unis. Puisque cette tendance est observée partout dans le monde, nous pouvons conclure que ce secteur est en contraction. Pour leur part, les activités non manufacturières progressent encore, mais ce mouvement s’est affaibli récemment. Dans ces conditions, les probabilités qu’une récession survienne en 2020 s’accroissent.

Nos stratégies

Notre positionnement favorise toujours les obligations dans le Portefeuille FDP Répartition tactique d’actifs. Les données économiques mixtes des derniers mois et le ralentissement global nous ont incités à porter notre pondération en obligations à 55 %, comparativement à 45 % pour les actions.

L’environnement économique et politique global actuel donne lieu à divers événements ayant le potentiel de freiner ou d’accélérer le rythme de la croissance mondiale. Dans ce contexte polarisé, nous préférons investir de façon plus prudente. Les actions canadiennes, américaines, des pays émergents et EAFE se retrouvent donc en position neutre, bien que nous conservions certains biais régionaux et de style dans notre éventail de titres boursiers.

François Landry, CFA
Vice-président et chef des placements

Source des données : Bloomberg

Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les opinions exprimées sont basées sur notre analyse et interprétation de ces renseignements et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en gestion de patrimoine ou votre spécialiste en matière fiscale, comptable ou juridique.

Pour effectuer une analyse de votre situation,
adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.