Financière des professionnels
 
Mon compte

Yann Furic
B.B.A., M. Sc., CFAMD

Gestionnaire principal, répartition d’actifs et stratégies alternatives

Les débuts d’année sont souvent marqués d’épisodes boursiers qui attirent particulièrement l’attention des investisseurs. Janvier 2022 n’a pas fait exception à la règle avec des marchés en forte mouvance.

Cet article vise avant tout à effectuer un bref retour sur l’année écoulée et à vous offrir les commentaires de quelques-uns de nos gestionnaires, ainsi que des perspectives sur 2022.

2021 : une année peu prévisible et forte en rebondissements

Comme l’année qui l’avait précédée, 2021 a été marquée par les vagues de pandémie qui se sont succédé, et par leurs effets sur l’économie et les marchés. De nouveaux facteurs sont apparus, notamment les délais dans les chaînes d’approvisionnement et un retour de l’inflation, qui ont compliqué la reprise.

Voici un survol des différentes facettes d’une année qui s’est avérée difficilement prévisible.

Événements majeurs de l’économie
  • La vaccination a permis une reprise partielle de tous les secteurs d’activités économiques.
  • Les problèmes logistiques causés en bonne part par une forte demande de biens en provenance de l’Asie ont provoqué des retards et accéléré les tendances inflationnistes dans les économies développées.
  • La situation concernant le manque de main-d’œuvre, déjà existante avant la pandémie, s’est aggravée pour plusieurs raisons, ce qui a ralenti la reprise dans certains secteurs d’activités comme la restauration, et également contribué à l’inflation, principalement sur le plan des salaires.
  • L’apparition et la propagation rapide du variant Omicron de la COVID-19 en fin d’année ont exacerbé les problèmes des chaînes d’approvisionnement et freiné la reprise du secteur du tourisme, plusieurs pays déconseillant les voyages à l’étranger.
  • Un taux d’inflation plus élevé et plus persistant qu’anticipé a forcé les banques centrales à réduire leurs programmes d’assouplissement quantitatif, et à relever ou à prévoir le relèvement des taux d’intérêt plus rapidement que prévu.

 

Événements majeurs des marchés
  • Les marchés obligataires gouvernementaux ont souffert de ces hausses de taux anticipées; les titres de croissance dispendieux ou non profitables, qui réagissent aux hausses comme les obligations, ont subi les mêmes revers.
  • Les réformes engagées dans le cadre du « modèle social » chinois ont fortement pesé sur le rendement des marchés émergents, dont la Chine représente plus du tiers.

 

Tableau Rendements 2021

 

Explications


Au Canada

Les titres du secteur financier et ceux du secteur de l’énergie sont responsables de plus de la moitié du rendement de l’indice S&P/TSX durant l’année.

Aux États-Unis

Chez nos voisins du sud, ce sont les grands groupes technologiques ainsi que le secteur financier qui justifient une part importante du rendement de l’indice S&P 500.

Yann Furic, B.B.A., M. Sc., CFA
Gestionnaire principal, répartition tactique d’actifs et stratégies alternatives

 

Bannière Fundgrade

 

L’opinion de nos gestionnaires

Nous avons questionné trois de nos gestionnaires internes et externes sur les facteurs qui ont influencé la performance du fonds dont ils assument une partie ou la totalité de la gestion en 2021, ainsi que leur perspective sur l’année à venir, les éléments à surveiller dans les marchés et dans les économies mondiales. Dans le cas du revenu fixe, notre gestionnaire d’obligations canadiennes a résumé son point de vue sur 2022.

En complément, nous avons inclus une capsule sur le Portefeuille privé FDP Revenu fixe opportunité, qui vous explique les avantages de ce produit de placement en gestion privée et comment il peut diversifier vos investissements en revenu fixe.

Visionnez nos capsules individuellement ou en rafale!

Yann Furic, B.B.A., M. Sc., CFA

Gestionnaire principal, répartition tactique d’actifs et stratégies alternatives, fdp

Tommy Nguyen, B. Eng., MBA

Directeur et chef, Actions globales
Desjardins Gestion internationale d’actifs (DGIA)

Jamie Keating, CFA

Gestionnaire de portefeuille institutionnel, actions
MFS Investment Management

Max D’Alessandro, CFA

Gestionnaire principal, revenu fixe et stratégies alternatives, fdp

François Leblanc, CFA

Directeur adjoint, Gestion de gestionnaires, Placements, fdp

Lorsque les marchés s’agitent, comment réagir?

La conjoncture des marchés financiers peut susciter des questionnements que vous devriez partager avec votre conseiller.

Rappelez-vous que :

  • Le caractère imprévisible des marchés et la difficulté de prévoir leur évolution à court terme démontre l’importance de participer à l’ensemble des marchés grâce à une bonne diversification de votre portefeuille.
  • En cas de recul des marchés, il est préférable de rester pleinement investi. Se retirer du marché et manquer les journées de croissance qui sont susceptibles de suivre les corrections pourrait s’avérer coûteux pour votre planification à long terme.
  • Nos gestionnaires internes et externes, soutenus par leurs équipes d’analyse et de recherche, possèdent l’expertise requise pour effectuer une analyse approfondie et continue de chaque situation, et pour agir dans le meilleur intérêt des investisseurs.
Nous contacter