Votre aide-mémoire pour une planification financière réussie
Financière des professionnels
 
Mon compte

La crise sanitaire a mis notre patience et notre endurance à rude épreuve. Cette situation exceptionnelle nous a souvent amenés à remettre en question nos choix dans différents domaines, ou même certains objectifs que nous nous étions fixés. Notre style de vie a changé, nos habitudes aussi.

Alors que se profile un certain retour à la normalité même si la situation reste encore incertaine, nous avons demandé à quelques experts de notre équipe fdp quelles leçons pratico-pratiques ils ont tirées de cette crise et quelles recommandations ils aimeraient vous faire pour améliorer votre bien-être financier. Nous vous les présentons sous forme d’aide-mémoire, une liste condensée et pensée pour vous en tant que professionnels. Nous espérons que cet aide-mémoire vous sera utile dans les mois à venir.

Optimisez votre planification financière

Côté budget
  • Le budget, c’est un incontournable! Si vous n’avez pas pris le temps de le mettre à jour dans la dernière année, faites-le maintenant et assurez-vous d’y inclure tous vos projets ou dépenses plus importants.
  • Priorisez les postes budgétaires qui subissent des ajustements volontaires ou involontaires, et calculez les effets associés pour apporter les correctifs nécessaires, au besoin.
  • Vérifiez la colonne dépenses et privilégiez celles qui sont majeures.
  • Revoyez aussi vos dettes et ordonnez leur règlement selon celles dont le taux d’intérêt est le plus élevé afin d’éviter l’accroissement de votre endettement.
  • Ne mettez pas toutes vos liquidités dans un compte bancaire conjoint : une situation de maladie ou de décès de votre conjoint pourrait compliquer l’accès à ces montants.
  • Assurez-vous d’avoir toujours un compte d’urgence facilement accessible et équivalent à trois à six mois de revenus. Une marge de crédit personnelle ou hypothécaire, disponible en tout temps, peut aussi faire l’affaire, mais entreprenez les démarches pour l’obtenir avant toute perte de revenus qui pourrait nuire à votre demande.
  • Si vous éprouvez des difficultés à effectuer vos paiements, communiquez avec votre institution financière avant la date d’échéance afin de conclure une entente : vous protègerez ainsi votre cote de crédit.
Vos besoins financiers et vos placements
  • Si vous avez besoin de liquidités et que tous vos placements sont investis dans des comptes enregistrés, communiquez avec votre conseiller avant d’effectuer des transactions dans ces comptes. Il vous aidera à en évaluer les conséquences fiscales et à considérer d’autres options fiscalement et financièrement plus avantageuses. Les taux d’intérêt étant à un plancher historique, d’autres alternatives peuvent être envisagées, selon votre projet.
  • Actualisez votre profil d’investisseur.
  • En cas de perte d’emploi ou de diminution de revenus, revoyez vos priorités en matière d’investissements. Diminuez le risque des placements à court terme tout en gardant le cap en ce qui concerne vos placements à long terme, même s’il y a baisse des marchés.
  • Avisez votre conseiller dès qu’un changement financier ou personnel important se produit.
Vos assurances personnelles et professionnelles
  • Mettez à jour vos protections en matière d’assurance vie et d’assurance invalidité. Si vous n’en avez pas, informez-vous sur les couvertures disponibles.
  • Des protections en cas de maladie grave pour vous et/ou votre entreprise pourraient être pertinentes, selon votre situation.
  • Revoyez la liste des bénéficiaires inscrits dans vos polices d’assurance vie et faites des modifications, si nécessaire.
Protégez votre personne et vos biens
  • Assurez-vous d’avoir une procuration générale et un mandat de protection en cas d’invalidité temporaire ou permanente. Selon votre situation, vous devriez également avoir une convention de vie commune si vous êtes conjoints de fait, une convention entre actionnaires si vous êtes actionnaire d’une société par actions avec d’autres actionnaires, et une convention d’indivision si vous avez fait l’achat d’une propriété en indivision. Si ces documents datent déjà de plusieurs années, il est important de les faire réviser au moins à chaque cinq ans pour qu’ils reflètent bien la réalité de votre situation actuelle.
  • Revoyez votre mandat de protection ou votre testament si votre mandataire ou liquidateur n’est plus apte, ou s’il est déménagé à l’extérieur du Canada.
  • Si vous prévoyez acheter un immeuble ou une propriété situés à l’extérieur du Canada, ou si vous êtes déjà propriétaire d’un tel bien, revoyez vos documents. Il serait important de vous assurer que votre testament actuel sera reconnu facilement dans cette juridiction étrangère.
  • Un testament dans plusieurs langues, qui tient compte de votre situation ici et dans l’autre pays, est à privilégier. Consultez un notaire compétent en la matière.
  • Vous devriez réviser vos documents légaux à la suite de la survenance de l’une des situations suivantes :
    • Si vous êtes incorporé ou si vous avez l’intention de le faire;
    • Si vous êtes séparé ou divorcé, ou avez l’intention de le faire;
    • Si vous prévoyez faire un don ou prêter une somme d’argent à l’un de vos enfants, ou à toute autre personne.

    Chacune de ces situations peut avoir des répercussions sur votre planification. Il est donc important de revoir certains documents et de les ajuster en fonction des changements.

N’oubliez pas l’étape de la retraite
  • Déterminez ce que la retraite signifie pour vous et si vous êtes émotionnellement prêt à cesser de travailler.
  • Revoyez votre planification de retraite. Consultez votre conseiller et discutez des possibilités qui s’offrent à vous.
  • Établissez un budget pour prévoir votre coût de la vie à la retraite. Faites ensuite l’exercice de vivre avec les montants budgétés pour mettre votre plan à l’épreuve.

Conseil général

Prenez la bonne habitude de réviser périodiquement et de mettre à jour tous vos documents légaux. En adoptant cette bonne habitude, vous évitez les problèmes et vous vous assurez la paix d’esprit, quoi qu’il arrive, même lors de la survenance d’un évènement inattendu ou tragique.

Bien vivre et profiter de chaque instant

Nous espérons que ces recommandations vous seront utiles et vous permettront de profiter encore plus des défis et satisfactions de votre profession, et des joies de votre vie personnelle. Votre équipe fdp est présente et disponible pour vous accompagner et vous guider à chaque étape : n’hésitez pas à faire appel à nous!

Nathalie B. Poisson,
notaire

Catherine Cloutier,
notaire

Kahina Benbarkat,
analyste en planification financière

Yannick Bernier,
conseiller en gestion de patrimoine

Nous contacter