Financière des professionnels
 
Mon compte

Stéphane Girard
MBA, CIMMD, Pl. Fin.

Spécialiste, placements et connaissance produits

Un virus déstabilisant

La crise sanitaire de la COVID-19 aura eu bien des répercussions dans nos vies. Le confinement mis en place pour contrer la propagation du virus a interrompu, entre autres, la plus longue période de hausse boursière de l’histoire. Aujourd’hui encore, la seconde vague continue de faire osciller les marchés à travers le monde. Mais le virus a-t-il également ébranlé les considérations Environnementales, Sociales et de Gouvernance (ESG) des entreprises et des investisseurs?

Celles qui se démarquent

Regardons tout d’abord la situation des entreprises. La pandémie a eu pour effet de mettre davantage en lumière l’aspect social (le « S » de ESG) de nos collectivités, qu’il soit lié à la vie personnelle ou aux activités d’emploi ou de profession. Le ralentissement de la production industrielle et manufacturière s’est aussi répercuté sur divers projets liés à l’environnement (le « E » de ESG).

Dans ce contexte de pandémie, plusieurs actions et nouvelles procédures ont dû être mises en place afin d’offrir un environnement de travail sécuritaire aux employés. Toutes les entreprises n’ont cependant pas eu le même succès dans ce domaine. Plusieurs d’entre elles ont d’ailleurs dû encaisser un déclin de leur cote ESG en raison de leur manque de rigueur dans la protection de leurs travailleurs.

D’autres, au contraire, ont agi promptement à l’interne et sont même aller jusqu’à sacrifier leurs profits à court terme pour assurer le bien-être autant de leur personnel que de leur clientèle. En fait, la crise est venue exacerber certains traits sociaux des directions d’entreprise. Les gestes posés par ces entreprises donneront sûrement lieu à une hausse du sentiment d’appartenance et d’engagement des employés et des consommateurs envers elles. L’aspect environnemental restera toujours un facteur de considération important mais, à l’heure actuelle, l’aspect social est devenu une valeur d’entreprise déterminante.

ESG et performance : un duo vedette

En matière de placements, la crise de la COVID-19 a tiré la sonnette d’alarme sur l’importance d’inclure les éléments extrafinanciers comme les critères ESG dans la grille des facteurs à privilégier. La raison en est que les états financiers ne disent pas tout sur une entreprise et sur sa capacité à perdurer.

Le saviez-vous, depuis le début de l’année, l’intégration des facteurs ESG se démarque comme étant l’une des caractéristiques les plus associées à la performance. En effet, du 1er janvier au 21 septembre 2020, l’indice MSCI ACWI a offert une performance de 2,93 % en dollars canadiens, alors que le rendement de l’indice MSCI ACWI ESG Leaders se situe à 4,12 %. Jusqu’à maintenant, les résultats obtenus démontrent que l’intégration des facteurs ESG a contribué à une meilleure performance des portefeuilles.

Dans la mire

L’importance des critères ESG pourrait d’ailleurs aller en s’intensifiant. Si la crise sanitaire a alarmé certains investisseurs, il en va de même pour nos gouvernements. Il est de plus en plus évident que le réchauffement climatique entraînera une réglementation plus sévère sur le plan environnemental à cause d’une sensibilisation plus généralisée envers ses effets néfastes sur les humains et la planète.

De plus, les entreprises dont la gouvernance est douteuse font régulièrement la une des médias et sont dans la ligne de mire de critiques parfois virulentes sur la place publique.

Investir pour l’avenir

Chez Financière des professionnels, nous avons bien saisi l’importance des facteurs ESG, que ce soit en termes d’engagement corporatif ou de gestion de portefeuilles.

Ces fonds performent d’ailleurs très bien depuis le début de l’année puisque tous trois se retrouvent dans le premier ou le second quartile de leur catégorie dans le classement Morningstar. Le Fonds d’actions mondiales de l’environnement Mackenzie est particulièrement impressionnant puisque son rendement annuel cumulatif en date du 21 septembre se situe à 13,44 % (après honoraires) alors que la médiane de sa catégorie est plutôt à -3,02 % pour la même période.

Un beau succès

L’investissement responsable sort gagnant de cette phase difficile que nous traversons. Il a non seulement suscité l’intérêt et l’adhésion des investisseurs, mais surtout une meilleure compréhension de l’importance des facteurs sociaux, environnementaux et de gouvernance dans tous les secteurs et toutes les catégories d’actifs. Une importance qui se traduit par des performances accrues et un avenir beaucoup plus prometteur pour les entreprises qui les adoptent.

Si vous voulez en savoir plus sur notre offre en investissement responsable, parlez à votre conseiller. Il se fera un plaisir d’en discuter avec vous.

 

Stéphane Girard, MBA, CIMMD,Pl. Fin.
Spécialiste, placements et connaissance produits


Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les opinions exprimées sont basées sur notre analyse et interprétation de ces renseignements et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Pour toutes questions, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en gestion de patrimoine ou votre spécialiste en matière fiscale, comptable ou juridique.

Fonds équilibré de durabilité mondiale et d’impact Mackenzie, Fonds mondial de leadership d’impact Mackenzie et Fonds d’actions mondiales de l’environnement Mackenzie sont offerts par Corporation Financière Mackenzie, qui agit à titre de gestionnaire de portefeuille pour ces fonds. Les placements dans les fonds peuvent donner lieu à des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais de courtage et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire. Le contenu de ce document (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.

Un placement dans un Portefeuille FDP peut donner lieu à des courtages, des commissions de suivi, des frais de gestion et autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Chaque taux de rendement indiqué est un taux de rendement total composé annuel historique, qui tient compte des fluctuations de la valeur du portefeuille et du réinvestissement de toutes les distributions, et qui ne tient pas compte des commissions d’achat et de rachat, des frais de placement ni des frais optionnels ou de l’impôt sur le revenu payables par un investisseur, qui auraient pour effet de réduire le rendement.  Les parts des fonds ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada. Les Portefeuilles FDP ne sont pas garantis; leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

À propos du classement Morningstar

Le Rendement ajusté au risque Morningstar (RARM), connu sous le nom de Classement par étoiles, compare la performance ajustée au risque d’un fonds à celle de ses pairs dans la même catégorie CCNFI (Comité canadien de normalisation des fonds d’investissement) pour la période se terminant à la date indiquée et il est sujet à changement chaque mois. La cotation est une évaluation objective quantitative du rendement ajusté en fonction du risque d’un fonds par rapport à celui des autres fonds de sa catégorie. Seuls les fonds qui existent depuis au moins trois ans peuvent figurer au classement. La cotation globale d’un fonds représente la moyenne pondérée des rendements sur trois, cinq et dix ans, le cas échéant, en fonction des rendements des bons du Trésor à 91 jours et du groupe d’homologues. Un fonds ne peut être coté que si le groupe d’homologues contient suffisamment de fonds pour permettre une comparaison sur au moins trois ans. Pour déterminer le classement d’un fonds particulier, celui-ci et ses pairs sont évalués selon leur RARM. Si un fonds se classe dans le 10 % supérieur de sa catégorie, il reçoit cinq étoiles (note élevée). S’il se classe dans le 22,5 % suivant, il reçoit quatre étoiles (note supérieure à la moyenne). S’il se retrouve dans le 35 % suivant, il obtient trois étoiles (note neutre ou moyenne). Les fonds qui se classent dans le 22,5 % suivant sont cotés deux étoiles (note sous la moyenne), alors que ceux qui se retrouvent dans le dernier 10 % n’ont qu’une seule étoile (note inférieure). Pour plus d’infos, consultez morningstar.ca.

Pour la période terminée le 31 août 2020, les rendements du Fonds d’actions mondiales de l’environnement Mackenzie se présentent comme suit : 30,62 % (1 an – 318 fonds), et 23,67 % (depuis la création du fonds le 17 octobre 2018).

Pour la période terminée le 31 août 2020, les rendements du Fonds de leadership d’impact Mackenzie se présentent comme suit : 10,31 % (1 an – 2049 fonds) et 9,12 % (depuis la création du fonds le 16 octobre 2017).

Pour la période terminée le 31 août 2020, les rendements du Fonds équilibré de durabilité mondiale et d’impact Mackenzie se présentent comme suit : 8,88 % (1 an – 1621 fonds) et 5,42 % (depuis la création du fonds le 16 octobre 2017).

MD2020 Morningstar Research Inc. Tous droits réservés. L’information contenue ici : (1) est la propriété de Morningstar et/ou de des fournisseurs de données; (2) ne peut être copiée ou distribuée; et (3) n’est pas garantie comme étant exacte, complète ou à jour. Ni Morningstar ni ses fournisseurs de données ne sont responsables des dommages ou des pertes pouvant survenir à la suite de toute utilisation de cette information. Les rendements passés n’offrent aucune garantie des rendements futurs. Source : Morningstar Direct et Financière des professionnels, au 31août 2020.

Nous contacter