Pour effectuer une analyse de votre situation, adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.

Pour en savoir plus sur le sujet, consultez notre rubrique:

Gérer

Mes revenus à la retraite

L'heure de la retraite

L’accumulation d’actifs pour la retraite est devenue primordiale. Alors que l’espérance de vie a augmenté au fil des ans, l’âge de la retraite a diminué et la période de retraite est passée en prolongation, de 20 à 30 ans, dans bien des cas. Quelles seront alors vos sources de revenus?

Types de revenus
Les principales sources de revenus à la retraite proviennent :

  • Des régimes publics (RRQ et SV)
  • Des régimes privés de retraite
  • De vos épargnes personnelles et de vos placements

Choix de l’âge
Quand partirez-vous à la retraite? Si vous n’êtes pas décidé, sachez que les gouvernements ont fixé le versement de vos rentes et de votre pension selon un calendrier précis.

Régime des rentes du Québec
  • 60 ans: rente réduite
  • 65 ans: rente normale
  • 70 ans: rente bonifiée
Pension de la Sécurité de vieillesse (SV)
  • 65 ans

Revenus des régimes publics

Les régimes publics couvrent une partie des revenus. Les prestations sont toutes imposables et généralement indexées selon le coût de l’inflation. Les montants varient selon le statut civil et les revenus familiaux.

Régime de rentes du Québec (RRQ)
La participation au régime est obligatoire pour tous les travailleurs. La cotisation est assumée par l’employé et l’employeur, à part égale. Le travailleur autonome, quant à lui, doit verser la totalité de la cotisation. Les fonds accumulés au RRQ sont administrés par la Caisse de dépôt et placement du Québec.

Le montant de votre rente est déterminé en fonction du nombre d’années de cotisations, de vos revenus annuels et de l’âge où vous commencez à recevoir vos prestations.

Sécurité de la vieillesse (SV)
Les prestations de Sécurité de la vieillesse sont versées à tous les Canadiens selon le nombre d’années de résidence au Canada. Vous aurez droit au plein montant de la prestation si vous avez vécu au Canada pendant au moins 40 ans après l’âge de 18 ans.

À partir de 65 ans, si votre revenu dépasse un certain seuil, vos prestations devront être partiellement ou entièrement remboursées, à raison de 15 % de l’excédent de vos revenus avant impôt sur le seuil prescrit annuellement. Ce seuil est indexé à chaque trimestre.

Les régimes privés de retraite

Complémentaires aux régimes publics (RCR), ils peuvent prendre différentes formes. Par exemple :

  • Régime à cotisations déterminées
  • Régime à prestations déterminées
  • Autres régimes

Les modalités de versement des rentes varient. Par exemple, les sommes peuvent provenir de comptes de retraite immobilisés (CRI) ou encore de fonds de revenu viager (FRV)

Fractionnement du revenu de pension
Cette mesure comptable s’applique entre conjoints. Le fractionnement est valable en tout temps au fédéral pour les rentes d’un régime à prestations déterminées (FRV), et à compter de 65 ans pour les autres revenus de pension. Au Québec, le fractionnement de revenu est autorisé à partir de 65 ans et plus. Des crédits d’impôts sont accordés par les deux paliers de gouvernement.

Restrictions
Les revenus suivants ne sont jamais admissibles, peu importe l’âge du pensionné :

  • les prestations de la Sécurité de la vieillesse (PSV)
  • le Supplément de revenu garanti (SRG),
  • les retraits d’un REER
  • les prestations de la RRQ
  • les sommes reçues en vertu d’une convention de retraite.

Le fractionnement de revenu est peut-être pour vous. Parlez-en à l’un de nos conseillers.

Vos épargnes et placements

Sources principales ou complémentaires aux revenus d’autres provenances, vos épargnes et vos placements peuvent se transformer en revenus de retraite. Les modalités varient selon le type de compte utilisé.

Régime enregistré d’épargne-retraite (REER)
Les sommes sont investies dans différents véhicules de placement, selon vos besoins : titres à revenu fixe, fonds communs de placement et titres boursiers. La cotisation maximale autorisée à un REER équivaut à 18 % du revenu gagné l’année précédente, jusqu’au plafond établi par l’Agence du revenu du Canada. En 2018, le plafond est de 26 230 $.

Retraits imposables
Les sommes retirées de votre REER sont imposables pour l’année du retrait et sont assujetties à une retenue à la source. Votre REER devra être transféré dans un Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) au plus tard durant l’année où vous atteindrez vos 71 ans. Il peut également servir à l’acquisition d’une rente viagère.

Compte d’épargne libre d’impôt (CELI)
Depuis 2009, le CELI permet de mettre de l’argent de côté à l’abri de l’impôt. Les cotisations ne sont pas déductibles à des fins fiscales. Les sommes accumulées et les retraits ne sont pas imposables. Le plafond de cotisation au CELI en 2018 est de 5 500 $. Il sera indexé au taux d’inflation et arrondi à la tranche de 500 $ la plus près.

Avantage dans le temps
Les montants retirés de votre CELI et les droits de cotisation non utilisés au cours de l’année précédente sont ajoutés aux droits de l’année courante. De plus, il est possible de donner de l’argent à votre conjoint pour cotiser à son CELI sans que les règles d’attribution s’appliquent. Comme les retraits ne sont pas imposés, ils peuvent bonifier votre revenu à la retraite, tout en conservant vos prestations fédérales.

Vos revenus de placements
Contrairement au CELI, les revenus de placements sont imposables chaque année. Les placements non enregistrés servent à faire fructifier les épargnes. Selon le type de placements vous aurez :

  • des revenus d’intérêts (CPG, obligations, etc.)
  • des gains en capital (vente de biens/actions avec profit)
  • des revenus de dividendes (société)
  • des revenus de location

Le taux d’imposition varie selon la nature des revenus, mais sachez que les gains en capital et les revenus de dividendes profitent d’avantages fiscaux importants.

Je m'informe

Questions complexes?
Les conseillers de Financière des professionnels ont des réponses claires et vous
proposent une solution clés en main en vous donnant accès à toutes les ressources dont vous avez besoin et en vous accompagnant pour faire les meilleurs choix. Pour une analyse approfondie de votre situation, adressez-vous en toute confiance à l’un de nos conseillers.

Expérience retraite
Au-delà de la fiscalité, apprivoisez cette nouvelle étape en participant à des conférences sur mesure organisées chaque année par Financière des professionnels. Inscrivez-vous aux Week-end Expérience retraite, une série d’ateliers dynamiques axés sur la réalité des professionnels portant sur différents aspects (psychosociaux, fiscaux, placement, assurances, etc.) reliés à la retraite.

Question de saisons
À chaque saison, il y a une stratégie adaptée à votre situation, pour optimiser le décaissement de vos actifs ou maximiser vos investissements. À vous de décider!