Financière des professionnels
 
Mon compte

Aperçu du fonds

Ce fonds s’adresse aux investisseurs qui…

  • Valorisent la préservation du capital et la génération d’un revenu stable.
  • Ont une tolérance aux risques de faible à moyenne.
  • Désirent investir à long terme.

Objectifs de placement

  • Procurer un rendement global à long terme par une sélection de titres appropriée et en profitant des variations des taux d’intérêt et des taux de change sur les marchés mondiaux.
  • Investir principalement dans des titres d’emprunt d’émetteurs étrangers, qui peuvent être libellés en monnaies autres qu’en dollars canadiens et comportent des échéances variées. Les émetteurs de titres peuvent être établis partout dans le monde, y compris le Canada et les pays émergents.

L’Aperçu de fonds est publié une fois l’an. Consultez-le ici.

Sommaire

Volatilité:

Faible / Moyen

Catégorie: fonds à revenu fixe
Date de création :
25 janvier 2013
Admissibilité au REER : oui, admissible à 100 %

Indice de comparaison: 

  • 70 %: Merrill Lynch Global High Yield BB/B (Constrained 2%) Index (couvert en dollars canadiens)
  • 15 %: Barclays Capital Global Aggregate Credit Index (couvert en dollars canadiens)
  • 15 %: FTSE TMX Universe

Actifs*: 192 836 057 $
Nombre de placements: 698

Répartition cible:

  • Court terme: 0 %
  • Obligations gouvernementales et corporatives mondiales et canadiennes: 100 %

*Au 22 mai 2020

Gestion du portefeuille

Gestionnaires

  • Gestionnaires externes: Amundi Canada inc., Gestion de placements Manuvie limitée (US) et Gestion de placements Manuvie limitée (Hong Kong)

Les politiques de placement des fonds sont élaborées par le comité de placement du gestionnaire de fonds, qui se réunit périodiquement pour leur apporter les modifications requises. Le comité comprend des experts internes, des experts externes ainsi que des représentants des associations professionnelles qui constituent la majorité de la clientèle des fonds.

Principaux titres au 30 septembre 2020

Encaisse et équivalents 3,2 %
iShares iBoxx $ High Yiel Corporate Bond Fund 3,2 %
United States Treasury Bond, 3.00%, 15 février 2049 1,1 %
United States Treasury Bond, 2.38%, 15 mai 2029 0,9 %
United States Treasury Bond, 2.75%, 15 novembre 2042 0,8 %
American Midstream Partners LP / American Midstream Finance Corp., 9.50%, 15 décembre 2021 0,6 %
Japan Government Five Year Bond, 0.10%, 20 décembre 2023 0,5 %
Belden Inc., 3.38%, 15 juillet 2027 0,5 %
MDC Partners Inc., 6.50%, 1 mai 2024 0,5 %
Petrobras Global Finance BV, 5.09%, 15 janvier 2030 0,5 %
United States Treasury Bond, 4.38%, 15 février 2038 0,5 %
Freedom Mortgage Corporation, 8.13%, 15 novembre 2024 0,5 %
République de Singapour, 2.38%, 1 juin 2025 0,5 %
CCO Holdings, LLC / CCO Holdings Capital Corp., 5.13%, 1 mai 2027 0,4 %
The Enterprise Development Authority, 12.00%, 15 juillet 2024 0,4 %
Spectacle Gary Holdings, LLC Term Loan B, 11.00%, 23 décembre 2025 0,4 %
HCA Inc., 3.50%, 1 septembre 2030 0,4 %
DynCorp International Inc. Term Loan B, 7.00%, 18 août 2025 0,4 %
Schweitzer-Mauduit International, Inc., 6.88%, 1 octobre 2026 0,4 %
VistaJet Malta Finance PLC / XO Management Holding Inc., 10.50%, 1 juin 2024 0,4 %
NextEra Energy, Inc. Preferred 0,4 %
Tervita Corporation, 7.63%, 1 décembre 2021 0,4 %
U.S. Bancorp, 0.85%, 7 juin 2024 0,4 %
United States Treasury Bond, 2.00%, 15 novembre 2026 0,4 %
Maxim Crane Works Holdings Capital LLC, 10.13%, 1 août 2024 0,4 %
Valeur liquidative totale au 30 septembre 2020 207 M $

Rendements

Rendements annuels *

* Les rendements de la première et dernière année sont non-annualisés

 

* Rendement non annualisé

Montant de 1 000 $ investi depuis la création du fonds

Veuillez noter que les résultats affichés sont à titre indicatif seulement. Un placement dans un Portefeuille FDP peut donner lieu à des courtages, des commissions de suivi, des frais de gestion et autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Chaque taux de rendement indiqué est un taux de rendement total composé annuel historique, qui tient compte des fluctuations de la valeur du portefeuille et du réinvestissement de toutes les distributions, et qui ne tient pas compte des commissions d’achat et de rachat, des frais de placement ni des frais optionnels ou de l’impôt sur le revenu payables par un investisseur, qui auraient pour effet de réduire le rendement. La référence aux indices n’est faite qu’à titre indicatif. La comparaison entre les indices, le cas échéant, peut varier en fonction de la taille du portefeuille, du moment auquel la transaction est effectuée et de l’objectif du mandat. Les titres des fonds ne sont pas assurés par la Société d’assurance-dépôts du Canada. Les organismes de placement collectif (OPC) ne sont pas garantis; leur valeur fluctue souvent et leur rendement passé n’est pas indicatif de leur rendement dans l’avenir.

 

Commentaires des gestionnaires

Les commentaires des gestionnaires proviennent du Rapport de la direction sur le rendement du Portefeuille (Résultats d’exploitation), au 30 juin 2020.

Le Portefeuille FDP Revenu fixe mondial de série A a enregistré un rendement net de -3,7% pour les six premiers mois de l’année 2020, alors qu’il était de 9,9% pour l’année 2019. Le Portefeuille FDP Revenu fixe mondial de série I a déclaré un rendement net de -3,1 % pour les six premiers mois de l’année 2020. Quant au marché obligataire mondial à haut rendement, il a enregistré un rendement de – 5,0%, tel qu’il est mesuré par l’indice ICE BofAML Global High Yield.

  • Dans le contexte d’une économie mondiale fragilisée par la pandémie, les gouvernements et les banques centrales ont adopté des mesures fiscales et monétaires sans précédent, soulageant ainsi les marchés et les économies.
  • Les écarts de crédit des obligations de sociétés se sont élargis au premier trimestre de 2020 pour ensuite se resserrer au deuxième trimestre de 2020 sous l’effet des efforts des gouvernements et des banques centrales de soutenir les marchés et les économies.

Malgré les difficultés économiques, la décision des banques centrales, dont la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne, de soutenir l’économie à l’aide de programmes d’achat d’obligations a contribué à stimuler l’appétit des investisseurs pour les actifs plus risqués.

Nous contacter