Le mandat de protection en cas d'inaptitude ⋆
Financière des professionnels
 
Mon compte

En entrevue à la Presse le 1er novembre, Me Nathalie B. Poisson, chef de pratique, droit notarial et successoral, explique comment le mandat de protection en cas d’inaptitude, du nouveau projet de loi 18, viendra au secours de la maltraitance financière.

Selon une enquête menée en 2019 sur la maltraitance envers les personnes aînées, près de 11 000 Québécois de 65 ans et plus avaient subi une forme de maltraitance financière ou matérielle sur une période de 12 mois. Ainsi, une fois le projet de loi 18 adopté, il obligera notamment le mandataire désigné dans un mandat de protection à produire une reddition de comptes à la personne désignée à cette fin. LIRE L’ARTICLE

Nous contacter